NOUVELLES

Égypte: le gouvernement offre un sauf-conduit aux manifestants qui quitteront

01/08/2013 10:20 EDT | Actualisé 01/10/2013 05:12 EDT

LE CAIRE, Égypte - Les autorités égyptiennes ont offert jeudi un sauf-conduit et leur protection aux partisans du président déchu Mohammed Morsi qui accepteront de mettre fin à leurs manifestations assises au Caire.

Cette offre du ministère de l'Intérieur semble témoigner de sa détermination à mettre fin aux manifestations qui perdurent depuis un mois dans l'est du Caire et à Gizeh, la ville-jumelle de la capitale.

La veille, le cabinet égyptien avait ordonné au ministère, qui supervise la police, de mettre fin à ces manifestations, estimant qu'elles représentent une menace à la sécurité nationale et qu'elles terrorisent les citoyens.

Un porte-parole du ministère de l'Intérieur a déclaré que les manifestants qui acceptent de quitter les places Rabaa el-Adawiya et Nahda profiteront d'un sauf-conduit et de la protection des autorités.

L'offre laisse toutefois planer la menace de nouveaux affrontements violents si les forces de l'ordre devaient décider de déloger les manifestants rassemblés à Nasser City, dans la portion orientale du Caire, et à Gizeh, devant le principal campus de l'université du Caire.

PLUS:pc