NOUVELLES

Après l'annonce de TransCanada, Irving promet un terminal à Saint-Jean, N.-B.

01/08/2013 10:48 EDT | Actualisé 01/10/2013 05:12 EDT

SAINT-JEAN, N.-B. - La compagnie Irving Oil annonce jeudi qu'elle entend construire un terminal marin de 300 millions $ à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, puisque TransCanada (TSX:TRP) a confirmé plus tôt qu'elle irait de l'avant avec son projet d'oléoduc devant acheminer du pétrole de l'Alberta vers l'est du Canada.

L'oléoduc Énergie Est aura une capacité d'environ 1,1 million de barils par jour et devrait être mis en service à la fin de 2017 pour les livraisons au Québec et en 2018 pour les livraisons au Nouveau-Brunswick.

Irving Oil précise que le terminal Canaport Energy East Marine recevra le pétrole albertain dans le but de l'exporter à l'étranger.

Les travaux du terminal devraient être entrepris en 2015 afin qu'ils soient arrimés aux échéanciers du projet de TransCanada.

L'ensemble du projet d'oléoduc fait présentement l'objet d'une analyse de l'Office national de l'énergie. TransCanada a déjà reçu l'approbation de politiciens fédéraux et du Nouveau-Brunswick pour ce projet. Pour sa part, le gouvernement du Québec, qui semble sympathique au projet, attend de connaître les plans définitifs de la compagnie avant de lui accorder son appui.

Un oléoduc de 3000 km déjà existant constitue le tronçon principal du projet. Des ajouts devront toutefois être faits au nord-ouest de Burstall, en Alberta, et surtout, entre Montréal et Saint-Jean, en passant par Québec.

PLUS:pc