NOUVELLES

Un vaporisateur nasal utilisé pour traiter l'ostéoporose retiré du marché

31/07/2013 07:33 EDT | Actualisé 30/09/2013 05:12 EDT

OTTAWA - Santé Canada a annoncé mercredi qu'un vaporisateur nasal contenant de la calcitonine utilisé pour traiter l'ostéoporose serait retiré du marché à compter du 1er octobre parce qu'il présentait un risque légèrement accru de cancer.

À la suite d'un examen, le ministère fédéral a conclu que l'utilisation prolongée du produit était associée à un risque plus élevé de cancer.

La calcitonine est employée sous forme de vaporisateur nasal pour soigner l'ostéoporose chez les femmes ménopausées et sous forme d'injections pour traiter la maladie de Paget et l'hypercalcémie.

Dans le cas du vaporisateur, Santé Canada a estimé que le risque de cancer était plus important que les bénéfices qu'en retirent les patientes.

Les femmes qui ont recours au vaporisateur nasal doivent discuter avec leur médecin afin de trouver un autre traitement.

La vente des produits injectables avec calcitonine continuera d'être autorisée parce que leurs avantages l'emportent sur le risque de cancer lorsqu'ils sont utilisés selon les instructions.

L'étiquette de ces produits comprendront toutefois un nouvel avertissement concernant le risque de cancer et les patients seront avisés qu'ils doivent les employer le moins longtemps possible.

Le ministère a rappelé qu'il existait d'autres traitements pour l'ostéoporose, la maladie de Paget et l'hypercalcémie.

En mars, un comité d'expert du Secrétariat américain aux produits alimentaires et pharmaceutiques (FDA) avait décrété que le vaporisateur nasal avec calcitonine ne devait plus être utilisé parce qu'il n'y avait pas assez de preuves de son efficacité et qu'il pouvait augmenter le risque de cancer. Un an plus tôt, l'Agence européenne des médicaments avait émis une recommandation similaire.

PLUS:pc