NOUVELLES

Missy Franklin s'impose au 200 m libre, mais n'imitera pas Michael Phelps

31/07/2013 11:52 EDT | Actualisé 30/09/2013 05:12 EDT

BARCELONE, Espagne - L'Américaine Missy Franklin a décroché sa troisième médaille en autant de courses aux Championnats du monde de natation, mercredi, quand elle s'est imposée au 200 mètres libre.

Franklin a laissé tomber sa quête de décrocher huit médailles d'or à Barcelone, plus tôt dans la journée, quand elle a renoncé à disputer le 50 m dos afin de se concentrer sur le 200 m libre. Elle a pris cette décision après s'être qualifiée pour les demi-finales du 50 mètres dos en affichant le 13e chrono au tour préliminaire.

Le 50 m dos n'est pas une épreuve olympique, et Franklin s'y adonne avant tout pour le plaisir.

Sa décision, qui survient au cours d'une deuxième journée d'affilée où elle a fait double tâche, a porté ses fruits en soirée quand elle a complété le 200 m en une minute et 54,81 secondes.

«Nous avons décidé que, peut-être, le risque était plus grand que la récompense, a noté Franklin. Alors nous avons décidé de ne pas le faire. C'était plaisant de nager en matinée, mais je suis vraiment contente de ma décision de laisser faire (le 50 dos) et de seulement faire (le 200).»

L'Italienne Federica Pelligrini a raflé la médaille d'argent, à 0,33 seconde d'écart, tandis que la Française Camille Muffat a obtenu le bronze.

Il s'agit de la victoire la plus importante dans la carrière de Franklin jusqu'ici en style libre. L'Américaine, qui a également remporté l'or au 100 m dos et au relais 4 x 100 m libre à Barcelone, avait pris le quatrième rang au 200 m libre aux Jeux olympiques de Londres, à un centième de seconde d'un podium.

Michael Phelps restera donc le seul athlète à avoir décroché huit médailles d'or dans une compétition d'envergure mondiale — c'est-à-dire aux Championnats du monde ou aux Jeux olympiques. Franklin peut toutefois continuer d'espérer en obtenir sept.

Franklin a encore quatre épreuves à disputer aux Mondiaux. Elle sera la grande favorite au 200 m dos, et elle fera partie de deux autres équipes de relais qui ont de bonnes chances de rafler l'or. Le 100 m libre représente son plus grand défi.

La nageuse de 18 ans, qui a remporté quatre médailles d'or et une de bronze aux JO l'an dernier, avait fini cinquième au 100 m libre à Londres. Elle a toutefois beaucoup travaillé sur sa technique en style libre au cours de la dernière année.

Ç'a d'ailleurs paru au 200 libre.

«Nous avons commencé à redescendre la montagne maintenant, a dit Franklin. C'est pour ça que nous nous sommes préparées, pour ce genre de compétition qui dure huit jours. Je suis vraiment, vraiment contente de ma nage ici. Chaque nage, en quelque sorte, sert à te motiver pour la nage suivante.»

PLUS:pc