NOUVELLES

L'homme barricadé de Côte-Saint-Luc s'est rendu après 20 heures de siège

31/07/2013 06:07 EDT | Actualisé 30/09/2013 05:12 EDT

CÔTE-SAINT-LUC, Qc - L'homme armé qui s'était barricadé en fin d'avant-midi, mardi, dans une résidence unifamiliale de Côte-Saint-Luc, dans l'ouest de l'île de Montréal, s'est rendu aux policiers après une vingtaine d'heures de siège.

Il semble que personne n'ait été blessé lors de l'opération ayant mené à la reddition de l'individu âgé de 72 ans, qui aurait été placé à bord d'un véhicule ambulancier et emmené dans un hôpital.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) rapporte que vers 8 h 00, un de ses agents qui était entré dans la maison a tiré une balle de caoutchouc sur le forcené, qui est tombé au sol. Il se serait rendu sans résistance dans les moments suivants.

À l'aube, un véhicule blindé de la Sûreté du Québec (SQ) muni d'un bélier avait défoncé la porte principale de la maison. Le recours à des gaz irritants n'avait pas incité le forcené à se rendre.

Les agents ont dû procéder prudemment car le septuagénaire possèderait plusieurs armes à feu.

En début d'opération, mardi, un policier du SPVM a été légèrement blessé lors de l'opération; il se porte bien mais cet incident pourrait signifier le dépôt d'accusations supplémentaires contre le suspect.

Il semble que mardi matin, le forcené ait d'abord menacé avec une arme à feu des employés d'Hydro Québec qui oeuvraient sur son terrain. Une plainte a été logée, forçant l'entrée en scène des policiers du Groupe tactique d'intervention du SPVM.

PLUS:pc