NOUVELLES

Les poloïstes canadiennes devront se contenter de la 7e ou 8e place aux Mondiaux

31/07/2013 11:32 EDT | Actualisé 30/09/2013 05:12 EDT

BARCELONE, Espagne - L'équipe canadienne de water-polo féminin s'est inclinée 12-8 contre la Grèce à son premier match du tournoi de classification pour les cinquième à huitième places, mercredi, aux Championnats du monde des sports aquatiques de la FINA.

La formation canadienne, qui avait fait match nul 8-8 contre les Grecques — les championnes du monde en 2011 — à son dernier match du tournoi rotation, devra donc se contenter de disputer le match pour les septième et huitième positions, vendredi à Barcelone.

Cet affrontement aura lieu contre les Pays-Bas. Les Néerlandaises se sont inclinées 12-11 contre les Américaines, mercredi.

Deux Canadiennes ont réussi un doublé dans le match revanche contre les Grecques, soit Emma Wright et Monika Eggens. Joëlle Bekhazi, Christine Robinson, Stéphanie Valin et Marina Radu ont inscrit les autres filets.

Avec quatre buts, Christina Chrysoula Tsoukala a été la joueuse la plus dangereuse à l'attaque du côté de la Grèce, qui s'est emparée d'une avance de 5-1 durant les huit premières minutes de jeu.

«On n'a pas bien commencé le match et on a été incapable de revenir de l’arrière. On a essayé, mais on a manqué de temps», a commenté Robinson.

«C’était la deuxième fois qu'on les affrontait et on savait que ce serait difficile, mais je pense qu'on n'a pas été capable de nous remettre de notre défaite en quarts de finale», a ajouté la Montréalaise en faisant allusion au revers de 17-9 contre la Russie, lundi.

Michele Relton a effectué sept arrêts sur 19 tirs devant le filet canadien. De l'autre côté de la piscine, Eleni Kouvdou a bloqué cinq des 13 lancers dirigés vers elle.

Selon Robinson, le match contre le Pays-Bas sera serré.

«On est vraiment proche d'elles et on va trouver une solution, a assuré Robinson. On va travailler fort pour finir avec une victoire.»

PLUS:pc