NOUVELLES

Les dépenses des entreprises contribuent à une croissance de 1,7% aux États-Unis

31/07/2013 12:06 EDT | Actualisé 30/09/2013 05:12 EDT

WASHINGTON - La croissance de l'économie américaine a été de 1,7 pour cent d'avril à juin, un rythme annuel plutôt faible, mais tout de même plus solide que lors du trimestre précédent. Les entreprises ont investi davantage, et le gouvernement fédéral a amoindri ses coupes, contrebalançant les dépenses plus faibles des consommateurs.

Le gouvernement a révisé significativement à la baisse, mercredi, son évaluation de la croissance pour le trimestre de janvier à mars, à 1,1 pour cent, par rapport à l'annonce précédente de 1,8 pour cent.

Les données pour la période d'avril à juin indiquent que «la reprise gagne de l'élan», soutient Paul Ashworth, économiste de Capital Economics, dans une note aux clients.

Au cours de ce deuxième trimestre, les entreprises ont augmenté leurs dépenses de 4,6 pour cent après les avoir réduites par la même ampleur à la période précédente.

Par ailleurs, le gouvernement fédéral a coupé ses dépenses de seulement 1,5 pour cent après les avoir sabrées de 8,4 pour cent au trimestre précédent. Et les gouvernements des États et des municipalités ont dépensé davantage pour la première fois en un an.

Le gouvernement a aussi dévoilé mercredi un portrait révisé du produit intérieur brut (PIB), sur plusieurs décennies. Ces données semblent montrer que la Grande Récession n'a pas été aussi profonde que perçu précédemment et que la reprise a été plus forte.

Ces révisions indiquent que l'économie a crû de 2,8 pour cent en 2012, en hausse par rapport à une évaluation précédente de 2,2 pour cent.

PLUS:pc