NOUVELLES

Le nombre de civils tués ou blessés en Afghanistan a augmenté en 2013

31/07/2013 03:35 EDT | Actualisé 30/09/2013 05:12 EDT

KABOUL - Le bilan des victimes civiles des violences en Afghanistan a bondi en 2013, alors que les insurgés combattent pour reprendre le territoire laissé vacant par le départ progressif des troupes étrangères, montre un rapport de l'ONU publié mercredi.

Depuis le début de l'année, le nombre de civils tués dans des actes de violence a augmenté de 14 pour cent, tandis que le nombre de civils blessés a augmenté de 28 pour cent, comparativement à la même période l'an dernier, selon le rapport de la Mission d'assistance des Nations unies en Afghanistan (UNAMA).

Le rapport blâme les insurgés pour 74 pour cent des victimes civiles. Les talibans se défendent en affirmant que ces civils sont des cibles légitimes parce qu'il travaillent pour leur ennemi, le gouvernement afghan soutenu par les pays occidentaux.

L'UNAMA a compté 1319 civils tués et 2533 civils blessés de janvier à juin, comparativement à 1158 morts et 1976 blessés durant les six premiers mois de 2012.

La plupart des victimes ont été atteintes par des bombes artisanales et des mines placées sur ou à proximité des routes.

Neuf pour cent des décès ou des blessures aux civils ont été attribués aux forces de sécurité afghanes ou à la coalition internationale, et 12 pour cent à des combats au sol entre forces pro-gouvernementales et insurgés.

PLUS:pc