BIEN-ÊTRE

Lancement de la console Nvidia Shield : les avis sont mitigés

31/07/2013 04:41 EDT | Actualisé 30/09/2013 05:12 EDT

Avec un prix de 300$ et des fonctionnalités comparables à celles des smartphones et des tablettes, la console portable Nvidia Shield est-elle capable de changer la donne sur le marché du jeu vidéo mobile ?

Présentée au Consumer Electronics Show en janvier dernier, la puissante console dotée de boutons, de joysticks et de fonctionnalités Android - mais surtout de la possibilité de streamer des jeux PC spectaculaires dans de très bonnes conditions - demeure un pari ambitieux face à la prolifération d'appareils de divertissement aux capacités équivalentes : téléphones, tablettes, consoles portables et autres PC.

"Il s'agit d'une technologie impressionnante, fonctionnant sous Android, capable de se connecter à PC en streaming et de tout raccorder à une TV via mini-HDMI", écrit Joystiq, notant toutefois que "Le streaming de jeux PC reste, de loin, le plus grand avantage de Shield".

"Les utilisateurs PC à la recherche d'une solution de game streaming trouveront sans doute que Shield tient ses promesses - si tant est qu'ils aient déjà investi dans une carte graphique Nvidia et un router digne de ce nom, bien entendu. Pour tous les autres, il s'agit juste d'une onéreuse nouveauté".

The Verge renchérit : "Si ce n'est pas la panacée côté applis et que le catalogue de jeux Android laisse à désirer, pourquoi acheter une Shield et non une tablette Nexus 7? Eh bien, je l'achèterais pour une raison : le streaming des jeux PC".

"Cette semaine, j'ai roulé du lit et j'ai joué à 'Max Payne 3' pendant une heure. J'ai ensuite goûté à 'Skyrim' sur mon canapé puis j'ai rejoint une partie collective de 'Left 4 Dead 2' dans le couloir, comme ça, simplement parce que c'était possible. Puis, au lit, casque sur les oreilles pour ne pas réveiller ma femme, je me suis endormi en écoutant ma berceuse, 'BioShock Infinite'".

Cependant, même le rédacteur de The Verge ne parvient pas à défendre la Shield à tout prix, estimant qu'une tablette Nexus 7 (associée à une manette de PlayStation 3), qu’un iPod touch, un iPad Mini ou même la prochaine version de Shield feraient aussi bien et seraient même moins chers.

Engadget émet des réserves similaires, gardant à l'esprit que la PS Vita se vend à un prix inférieur de 50$. "Il ne s'agit pas d'un appareil multimédia exceptionnel, mais c'est un très bon outil de gaming".

Les deux rédacteurs de Tom's Hardware se sont penchés sur les fonctionnalités techniques de la Shield et ont comparé ses performances à celles du Galaxy Note II (couplé à un gamepad Moga Pro), à la PlayStation Vita et à la Nintendo 3DS.

"Nous ne parlons pas ici de la convergence de deux mondes. Il s'agit d'une console multi-plateformes conçue de façon inventive", concluent-ils. Ils louent le côté pratique et divertissant de l'appareil : "Nous pourrions trouver de nombreuses raisons de la qualifier cet appareil de cool, mais rien qui n'incitera à l'acheter absolument".

 IGN, en revanche, n'a pas du tout été convaincu par le streaming PC et descend la Shield en flèche : "Il n'y a tout bonnement pas assez de gameplays convaincants sous on Android pour justifier une console dédiée au prix de 300$. Et si le streaming PC constitue une fonctionnalité prometteuse, elle manque encore cruellement de performance et de stabilité".

cp/cm/ji/ls