NOUVELLES

La Fed évoque une croissance faible et maintiendra ses achats obligataires

31/07/2013 02:31 EDT | Actualisé 30/09/2013 05:12 EDT

WASHINGTON - La Réserve fédérale américaine a affirmé mercredi que l'économie des États-Unis ne progresse que légèrement, un constat moins encourageant que celui fait en juin. La Fed s'attend à ce que la croissance reprenne de la vigueur dans la deuxième moitié de l'année, mais le message de prudence pourrait être un signal qu'elle n'est pas prête à ralentir ses achats obligataires dans un avenir rapproché.

Dans une déclaration à la suite d'une rencontre de deux jours sur les politiques, la Fed a indiqué qu'elle maintiendra ses rachats obligataires de 85 milliards $ par mois pour aider à réduire les taux d'intérêt à long terme. Et elle a ajouté prévoir garder son taux directeur à un niveau record près de zéro au moins tant que le taux de chômage sera au-dessus de 6,5 pour cent et que les perspectives inflationnistes demeureront tièdes.

La croissance de l'emploi plus forte a alimenté les conjectures d'une réduction par la Fed de ses achats obligataires dès septembre. Mais la croissance économique demeure léthargique et le taux de chômage élevé à 7,6 pour cent.

Plus tôt mercredi, le gouvernement a indiqué que la croissance de l'économie américaine a été de 1,7 pour cent d'avril à juin, un rythme annuel plutôt faible, mais tout de même plus solide que lors du trimestre précédent.

La croissance a été sous les 2 pour cent pour trois trimestres consécutifs.

PLUS:pc