NOUVELLES

Biogenesis: Quatorze joueurs seraient suspendus, dont Alex Rodriguez

31/07/2013 03:16 EDT | Actualisé 30/09/2013 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Le Baseball majeur aurait menacé le troisième but des Yankees de New York Alex Rodriguez de le suspendre à vie à moins qu'il accepte la longue suspension qui l'attend pour le rôle qu'il a joué dans le plus récent scandale de dopage sportif, a révélé à l'Associated Press une source au fait des négociations.

Cette personne a requis l'anonymat pour discuter avec l'AP mercredi puisque les déclarations officielles n'étaient pas autorisées, alors que l'enquête dans ce dossier tire à sa fin.

On ignore toujours si le commissaire Bud Selig serait véritablement prêt à bannir Rodriguez à vie, et les dirigeants des Ligues majeures savent qu'une suspension à vie pourrait être écourtée par l'arbitre Fredric Horowitz, a précisé la source.

En se fiant à la jurisprudence, les personnes impliquées dans le dossier estiment que Horowitz pourrait réduire une suspension à vie à environ 200 matchs.

Plus tôt mercredi soir, deux sources ont révélé au quotidien 'USA Today' qu'au total environ huit joueurs seraient suspendus d'ici la fin de semaine.

L'Associated Press a de son côté rapporté qu'un total de 14 joueurs devraient être suspendus et que le processus pourrait s'étirer jusqu'à la fin du week-end en raison de négociations avec les joueurs afin d'éviter des appels.

Les personnes ont parlé sous le couvert de l'anonymat puisque le Baseball majeur annoncerait les suspensions seulement jeudi ou vendredi.

Le 'USA Today' a aussi indiqué que l'avocat de Rodriguez, David Cornwell, a déclaré que son client irait — pour le moment — en appel s'il est suspendu, peu importe la longueur de la suspension.

Dans les autres cas, il s'agirait de suspensions de 50 matchs et on s'attend à ce que les joueurs les acceptent sans opposition, a mentionné une source au quotidien américain.

Outre Rodriguez, Nelson Cruz, des Rangers du Texas, Jhonny Peralta, des Tigers de Detroit, et Everth Cabrera, des Padres de San Diego, feraient partie des joueurs qui pourraient être suspendus.

Les dirigeants du Baseball majeur ont informé l'Association des joueurs de leurs découvertes à la suite de leur enquête sur la clinique Biogenesis, mardi, ainsi que les suspensions à venir.

Peralta et Cabrera en mode attente

Peralta et Cabrera ne savent pas ce qui leur pend au bout du nez.

Les deux arrêt-courts étoiles ont indiqué mercredi qu'ils ne connaissaient pas les intentions du Baseball majeur au sujet de leur implication dans le scandale de la clinique Biogenesis.

Peralta et Cabrera ont rencontré les médias avant leurs matchs respectifs, mercredi. Dans les deux cas, il pourrait s'agir de leur dernière rencontre pour une longue période. Une absence très coûteuse.

Les joueurs en seraient à leur première infraction aux règles antidopages du Baseball majeur, ce qui signifie qu'ils écoperaient possiblement de suspensions de 50 parties. Pour Peralta, cela signifie une absence des losanges jusqu'au 24 septembre, et jusqu'au 27 septembre pour Cabrera, en autant qu'aucune rencontre ne soit reportée en raison de la pluie d'ici-là.

À ce stade de la saison, il restera aux Tigers cinq matchs à disputer, contre trois pour les Padres. Dix jours avant la date prévue de leur retour, ces joueurs pourraient être assignés à un club-école pour un séjour de remise en forme — s'il reste un club-école toujours actif en séries d'après-saison.

Peralta serait privé de plus 1,6 million $ US de son salaire de 6 millions $, tandis que l'inter des Padres devrait se passer de près de 350 000 $ sur son salaire de 1,275 million $.

Mardi, les Tigers ont fait l'acquisition de l'arrêt-court des Red Sox de Boston Jose Iglesias dans une transaction à trois équipes.

Idem pour Melky Cabrera

Chez les Blue Jays de Toronto, le voltigeur Melky Cabrera, dont le nom a été lié à Biogenesis, attend aussi que le Baseball majeur se manifeste.

Joueur par excellence du match des étoiles en 2012, Cabrera a été suspendu pour 50 matchs le 15 août dernier après que des traces de testostérone eurent été découvertes dans ses échantillons.

Le gérant des Jays, John Gibbons, a déclaré qu'il ne croyait pas que son voltigeur soit suspendu. Il a tout de même laissé Cabrera de côté pour le match de mercredi après-midi, contre les Athletics d'Oakland.

PLUS:pc