NOUVELLES

Proche-Orient : Obama intervient dans les pourparlers

30/07/2013 12:01 EDT | Actualisé 29/09/2013 05:12 EDT

Le président des États-Unis, Barack Obama, s'est impliqué personnellement mardi matin dans les pourparlers de paix qui ont repris lundi à Washington entre Palestiniens et Israéliens.

M. Obama a rencontré en privé les négociateurs israéliens et palestiniens qui ont repris timidement lundi les discussions de paix après une interruption de trois ans.

Ces entretiens du président américain avec la ministre israélienne de la Justice, Tzipi Livni et le négociateur en chef palestinien, Saëb Erakat, ne figuraient pas au programme officiel de pourparlers de paix, ni à l'agenda du président, selon un responsable de la Maison-Blanche.

Jusqu'à présent, le chef de la Maison-Blanche s'était tenu à l'écart du processus, laissant le secrétaire d'État John Kerry travailler au rapprochement des points de vue entre les deux camps.

Les négociateurs israéliens et palestiniens ont aussi eu des entretiens mardi au siège du Département d'État, à Washington en présence du secrétaire d'État John Kerry.

Les négociations devraient durer au moins neuf mois, mais il ne s'agit pas d'une date butoir, a indiqué lundi la porte-parole du département d'État.

Reprise du dialogue après trois ans de silence

C'est autour du repas de rupture du jeûne du ramadan, nommé l'iftar, que les deux parties devaient se retrouver lundi soir pour la relance formelle de leurs pourparlers directs.

Les États-Unis, qui parrainent ces pourparlers, avaient exhorté les deux parties à trouver un « compromis raisonnable ».

Le président Obama avait affiché un optimisme prudent quant à la reprise des pourparlers, appelant les deux parties à négocier « de bonne foi ».

La reprise des pourparlers a été annoncée après une série de déplacements du secrétaire d'État américain, John Kerry, au Proche-Orient au cours des quatre derniers mois pour relancer un processus de paix en panne depuis près de trois ans.

PLUS:rc