NOUVELLES

L'Irlande autorise l'avortement quand la vie de la mère est en danger

30/07/2013 01:09 EDT | Actualisé 29/09/2013 05:12 EDT

DUBLIN - Le président de l'Irlande a promulgué, mardi, la première loi sur l'avortement dans le pays, légalisant l'interruption de grossesse dans les cas exceptionnels où les médecins jugent que la vie de la mère est en danger.

Le président Michael D. Higgins a surpris certains analystes en promulguant le texte plutôt que de le transférer à la Cour suprême afin qu'elle détermine sa constitutionnalité.

La nouvelle loi a pour effet d'amender l'interdiction constitutionnelle de l'avortement, ce qui signifie que les opposants vont probablement la contester devant la Cour suprême.

La loi autorise l'avortement pour alléger un état médical mettant la vie de la mère en danger, incluant quand une femme menace de se suicider si elle ne peut obtenir une interruption de grossesse.

Jusqu'à maintenant, la seule loi irlandaise sur l'avortement était héritée d'une loi britannique de 1867, qui interdisait la pratique et prévoyait une peine d'emprisonnement à vie pour les contrevenants. La nouvelle peine maximale est de 14 ans de prison.

PLUS:pc