NOUVELLES

Les titres de producteurs de potasse font chuter la Bourse de Toronto

30/07/2013 04:54 EDT | Actualisé 29/09/2013 05:12 EDT

TORONTO - La chute de titres de producteurs de potasse a contribué mardi au recul de la Bourse de Toronto.

L'indice composé S&P/TSX a retraité de 87,29 points, à 12 581,75, les sociétés minières ayant aussi fait glisser l'indice au coeur d'une baisse des prix des métaux.

Des entreprises de potasse en Amérique du Nord ont subi l'impact de la décision d'un rival russe de rompre ses liens avec un groupe européen pour exploiter seul son réseau. Le geste de Uralkali pourrait signifier une réduction de prix de l'ordre de 25 pour cent.

PotashCorp of Saskatchewan (TSX:POT), le titre le plus actif sur le TSX, a plongé de plus de 16 pour cent, à 32,66 $, avec un très lourd volume de 27,4 millions d'actions transigées. Les actions de Agrium (TSX:AGU) ont glissé de cinq pour cent, à 89,15 $. À New York, Mosaic (NYSE:MOS) a trébuché de 9,40 $, ou 17,67 pour cent, à 43,81 $ US.

Le dollar canadien a cédé 0,40 cent, à 97,07 cents US, alors que les investisseurs s'interrogeaient quant à l'impact sur la croissance économique canadienne de ce changement majeur dans le commerce de la potasse.

Les indices américains ont été mitigés, au coeur de données solides sur les prix dans l'immobilier et d'un affaiblissement de la confiance des consommateurs. La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a glissé de 1,38 point, à 15 520,59, tandis que le Nasdaq a gagné 17,33 points, à 3616,47. L'indice de référence S&P 500 a ajouté 0,63 point, pour s'établir à 1685,96.

Les prix des maisons aux États-Unis ont grimpé de 12,2 pour cent en mai comparativement à l'année précédente, le plus important gain d'une année à l'autre depuis mars 2006, selon The Standard & Poor’s/Case-Shiller. Le Conference Board a par ailleurs indiqué que la confiance des consommateurs envers l'économie aux États-Unis a glissé légèrement en juillet, mais est restée près d'un sommet de cinq ans et demi — un bon présage pour les dépenses des ménages.

Sur le TSX, le secteur des métaux de base a aussi pesé lourd, en recul de 1,6 pour cent. Le cuivre pour livraison en septembre sur le Nymex a cédé sept cents, à 3,04 $ US la livre.

L'or pour livraison en décembre a chuté de 4,80 $, à 1324,80 $ US l'once, et le secteur aurifère a retraité d'environ un pour cent. Le titre de Barrick Gold (TSX:ABX) a cédé 37 cents, à 17,72 $.

Les composantes financières ont aussi reculé, alors que le Groupe Banque TD (TSX:TD) a annoncé que les graves inondations survenues récemment en Alberta et dans les environs de Toronto se traduiraient probablement au troisième trimestre par une perte pour son secteur des assurances.

Le secteur énergétique a gagné un peu de terrain, avec l'action de Imperial Oil (TSX:IMO) en progression de 74 cents, à 44,06 $. Le pétrole brut à New York pour livraison en septembre a glissé de 1,47 $, pour s'établir à 103,08 $ US le baril.

PLUS:pc