NOUVELLES

L'Américaine Katie Ledecky fracasse le record mondial du 1500 m libre

30/07/2013 12:48 EDT | Actualisé 29/09/2013 05:12 EDT

BARCELONE, Espagne - Les Américaines Missy Franklin et Katie Ledecky ont toutes deux récolté leur deuxième médaille d'or des Championnats du monde de natation, mardi, à Barcelone. Sauf que la deuxième l'a fait en fracassant un record mondial.

Ledecky, une adolescente de 16 ans, a réédité la marque du 1500 mètres libre à la suite d'un duel initialement serré avec la Danoise Lotte Friis, la championne du monde en titre dans cette discipline. L'Américaine a toutefois semblé gagner en puissance à mesure que la course avançait.

Ledecky a ainsi fini par se détacher et son chrono de 15 minutes et 36,53 secondes lui a permis d'améliorer l'ancienne marque — 15:42,54, réalisée en 2007 par Kate Ziegler — par plus de six secondes.

Friis a aussi mieux fait que l'ancien record, avec un temps de 15:38,88, mais ça ne lui a valu que la médaille d'argent. La Néo-Zélandaise Lauren Boyle a mérité le bronze.

«(Ledecky) est absolument en forme, s'est émerveillée l'Espagnole Mereia Belmonte, qui a terminé loin en quatrième place. Impressionnant. Elle a probablement été fabriquée dans la même usine que Michael Phelps.»

«Autour du dernier 200 mètres, je savais que je pourrais détaler, a indiqué Ledecky. Ç'a été ma course la plus difficile à vie. Je savais que ça allait pas mal vite et j'en ai déduit que celle qui allait gagner aurait aussi un record du monde. Il a fallu que je fasse attention pour ne pas pousser trop vite ou trop tard.»

Franklin, 18 ans, a quant à elle remporté sa deuxième médaille d'or en autant de courses quand elle a facilement remporté le 100 mètres dos. Les célébrations ont toutefois été de courte durée puisqu'elle a dû vite aller se préparer pour la demi-finale du 200 m libre, où elle a affiché le deuxième temps une heure plus tard.

Elle a réalisé un chrono gagnant de 58,42 secondes au 100 m dos. L'Australienne Emily Seebohm a fini deuxième en 59,06 et la Japonaise Aya Terakawa, troisième en 59,23.

«C'est difficile mais c'est plaisant, a noté Franklin. Je suis super contente de mon 100 mètres dos. Ça m'a vraiment donné une bonne dose d'adrénaline en vue du 200 mètres libre.»

Franklin essaie de rejoindre Michael Phelps au sein du très petit club de nageurs à avoir décroché huit médailles d'or à une compétition d'envergure mondiale. Elle a maintenant un taux de réussite de 2-en-2 à la piscine Palau Sant Jordi, ayant également remporté l'or au relais 4 x 100 m libre.

«J'espère garder le rythme, a affirmé Franklin. J'espère que l'équipe américaine pourra le faire aussi.»

PLUS:pc