NOUVELLES

Lac-Mégantic: dans l'attente de réponses de la MMA

30/07/2013 09:36 EDT | Actualisé 29/09/2013 05:12 EDT
PC

La compagnie ferroviaire Montreal, Maine & Atlantic Railway devrait répondre mardi à la mise en demeure que lui a envoyée la Ville de Lac-Mégantic la semaine dernière, afin qu'elle paie les travaux de décontamination entrepris dans la foulée de la tragédie du 6 juillet.

Cette réponse devrait être envoyée directement à la municipalité « tard en après-midi ou tôt en soirée », selon Cathy Aldana, l'adjointe du président du conseil d'administration, Edward Burkhardt.

La mairesse de Lac-Mégantic, Colette Roy-Laroche, avait annoncé mardi dernier que la MMA avait cessé de payer les trois sous-traitants chargés des travaux de nettoyage et de récupération des hydrocarbures.

Des travailleurs qui n'étaient plus rémunérés ont brièvement cessé leurs activités et menacé de quitter le site, avait-elle révélé.

La municipalité a donc déboursé elle-même plus de 4 millions de dollars à cette fin, mais a envoyé une mise en demeure à la compagnie ferroviaire pour qu'elle assume cette responsabilité.

Lac-Mégantic exige que la MMA lui rembourse toutes les sommes payées par la Ville et qu'elle recommence à les rémunérer comme prévu dans leurs contrats.

La MMA n'a pas répondu à la mise en demeure dans le délai de 48 heures qui lui était imparti, mais a fait savoir en fin de semaine qu'elle entendait y répondre mardi.

Ce que la Ville de Lac-Mégantic a demandé à la MMA :

» rembourser toutes les sommes que la Ville a dû payer aux fournisseurs (plus de 4 millions de dollars);

» respecter les engagements contractuels à l'égard des fournisseurs;

» identifier le nom et les qualifications professionnelles de la personne responsable de la supervision des fournisseurs qui effectuent les travaux;

» que la personne responsable de la supervision fasse un rapport sur l'avancement des travaux au directeur général de la Ville;

» transmettre la liste complète des fournisseurs mandatés ainsi qu'une copie des contrats, comprenant les mandats respectifs, les délais d'exécution et le montant prévu des honoraires;

» transmettre un plan de gestion des fournisseurs afin d'assurer la coordination efficace des travaux.

Québec ordonne à la MMA de remettre le site en état

Dans le doute quant à la réponse de l'entreprise, le gouvernement du Québec a formellement ordonné lundi à la MMA et à deux autres entreprises tenues responsables de la tragédie ferroviaire survenue à Lac-Mégantic, Western Petroleum Company et World Fuel Services, d'assurer la décontamination et la réhabilitation des sites contaminés et de payer l'ensemble de la facture.

Le ministre de l'Environnement du Québec, Yves-François Blanchet, a fait savoir qu'il avait lancé cet ordre en vertu du pouvoir que lui confère la Loi sur la qualité de l'environnement. Il a précisé que l'ordonnance qu'il avait signée à cette fin avait été communiquée aux trois entreprises, rendant ainsi l'ordonnance « exécutoire ».

Le ministre Blanchet a assuré que Québec allait s'assurer que les travaux de décontamination allaient se poursuivre sans interruption, quitte à entreprendre des poursuites contre les compagnies citées dans l'ordonnance pour être remboursé.

L'adjointe de M. Burkhardt a soutenu ce matin que cette ordonnance n'avait pas été vue au bureau du président du conseil d'administration.

INOLTRE SU HUFFPOST

Lac-Mégantic: Messe commémorative en hommage aux victimes