NOUVELLES

Démolition de l'immeuble de la rue Bagot: la Ville obtient le feu vert de la Cour supérieure

30/07/2013 09:26 EDT | Actualisé 29/09/2013 05:12 EDT

La Ville de Québec a obtenu le feu vert de la Cour supérieure pour démolir l'édifice de la rue Bagot qui s'est effondré partiellement le 2 juillet dans le quartier Saint-Sauveur.

La Ville a obtenu l'autorisation légale de faire démolir l'immeuble aux frais du propriétaire, si ce dernier ne procède pas lui-même. La municipalité avait déposé une requête à cet effet la semaine dernière, pour des raisons de sécurité.

« Le propriétaire nous a signifié qu'il n'allait pas procéder à la démolition donc nous allons lancer un appel d'offres d'ici la fin de la semaine afin de pouvoir procéder à la démolition dans le meilleur des mondes d'ici la mi-août », précise le porte-parole à la Ville de Québec, David O'Brien.

Le propriétaire devra donc défrayer la totalité des frais encourus par la Ville depuis le début de l'évènement, soit les frais de gardiennage, de protection du milieu, d'expertise, ainsi que les frais de démolition. On ignore pour l'instant le montant total de la facture.

Le propriétaire avait formulé une demande de permis de démolition, mais il n'a jamais entrepris les travaux. L'homme et sa femme, deux octogénaires, habitaient le deuxième étage de l'immeuble lorsqu'il s'est effondré.

Le 2 juillet, le couple de personnes âgées a été secouru par les pompiers après être demeuré coincé dans le logement. Les pompiers ont dû utiliser la grande échelle pour les sortir de l'édifice.

Des travaux d'excavation effectués sur un terrain à proximité de l'immeuble auraient causé l'effondrement d'une partie de l'édifice de deux étages.

Des ingénieurs de la Ville ont inspecté les bâtiments voisins pour s'assurer qu'ils ne représentaient aucun danger.

PLUS:rc