NOUVELLES

De nouvelles violences font au moins 17 morts en Syrie

30/07/2013 10:25 EDT | Actualisé 29/09/2013 05:12 EDT

DAMAS, Syrie - Des attaques au mortier et des frappes aériennes lancées contre deux grandes villes syriennes ont fait au moins 17 morts, selon ce que rapportent des militants et le gouvernement.

L'attaque la plus meurtrière a frappé la ville de Homs. Trois mortiers sont tombés avant l'aube mardi sur Dablan, un district contrôlé par le gouvernement, faisant 10 morts et 26 blessés. L'Observatoire syrien des droits de la personne, à Londres, déplore 11 morts, dont un enfant.

Dans le nord du pays, des avions de combat ont frappé la ville d'Andan, tuant sept personnes dont cinq enfants, selon l'observatoire.

Ailleurs, un important leader kurde, Issa Hisso, a été tué par une bombe mardi dans la ville de Qamishli, près de la frontière avec la Turquie. L'attentat n'a pas été revendiqué, mais M. Hisso s'opposait au régime Assad.

Il s'opposait aussi aux groupes islamistes radicaux qui participent au conflit syrien.

PLUS:pc