NOUVELLES

É.-U.: plusieurs célébrités contestent l'isolement dans les prisons

30/07/2013 10:55 EDT | Actualisé 29/09/2013 05:12 EDT

SACRAMENTO, États-Unis - Plusieurs personnalités publiques des États-Unis, dont l'animateur Jay Leno et la journaliste et féministe Gloria Steinem, ont condamné l'isolement de détenus dans les prisons de la Californie.

Cette mesure, instaurée pour contrôler les violences entre les membres de différents gangs, a récemment déclenché une nouvelle grève de la faim parmi des centaines de prisonniers.

Selon ce qu'a rapporté le quotidien The Los Angeles Times, le révérend Jesse Jackson, la chanteuse Bonnie Raitt et le linguiste Noam Chomsky ont également signé la lettre envoyée lundi au gouverneur de l'État, Jerry Brown. On y décrit l'isolement de détenus comme étant un système inhumain.

La porte-parole du Service correctionnel de l'État, Deborah Hoffman, a de son côté déclaré que les cellules d'isolement jouaient un «rôle crucial» dans la protection du personnel et des autres détenus.

Des milliers de prisonniers ont été placés en isolement au fil des ans, dont certains s'y trouvent depuis des décennies.

Une manifestation était par ailleurs prévue plus tard dans la journée de mardi en Californie, devant le Capitole de l'État, pour contester cette mesure.

La grève de la faim se poursuit pour une troisième semaine consécutive dans les centres de détention. Des représentants ont précisé que 385 détenus refusent de s'alimenter depuis le 8 juillet, tandis que 176 autres ont été impliqués dans des protestations de plus courte durée.

Plus de 50 prisonniers ont reçu des soins médicaux.

Il s'agit de la troisième grève de la faim à être déclenchée par des détenus depuis 2011. Environ 4500 prisonniers membres de gangs et controvenants ayant commis une infraction grave sont gardés en isolement dans les prisons de la Californie et ce, pour de longues périodes indéterminées.

PLUS:pc