NOUVELLES

Le coureur de fond Mo Farah lance un défi au sprinteur Usain Bolt

29/07/2013 09:49 EDT | Actualisé 28/09/2013 05:12 EDT

LONDRES - Usain Bolt a un nouveau rival, et peut-être même une nouvelle distance à ajouter à son arsenal.

La plus grande start de l'athlétisme a été mise au défi par le coureur de fond Mo Farah de disputer une course pour une oeuvre caritative sur une distance qui se trouvera quelque part entre les spécialités du sprinteur Bolt et les siennes.

«Ce serait formidable de courir une distance qui ferait l'objet d'un vote de la part des gens. Ceux-ci choisiraient quelle distance serait la plus juste, puis un juge trancherait et nous pourrions nous entraîner en fonction de cette distance, a déclaré Farah, un Britannique qui a remporté les épreuves du 5000 m et du 10 000 m aux Jeux olympiques disputés l'été dernier à Londres. Bolt, es-tu prêt pour ça? Allez, tu dois le faire.»

Bolt n'a plus grand-chose à prouver sur la piste. Le Jamaïcain a remporté le 100 m et le 200 m en des temps records aux JO de 2008 à Pékin et il est ensuite devenu le premier homme à défendre ces titres aux Jeux de l'an dernier. Il a par ailleurs aidé la Jamaïque à remporter les relais 4 x 100 m, tant à Pékin qu'à Londres.

Vendredi à Londres, Bolt a remporté le 100 m à une réunion de la Diamond League disputée au Stade olympique de Londres, qui permettait de souligner le premier anniversaire du début des JO de 2012. Farah a remporté le 3000 m, samedi.

Malgré la grande différence au chapitre des spécialités, Bolt semble envisager d'accepter le défi de Farah.

«Ce serait amusant. Ce sera difficile, mais c'est une oeuvre de charité, alors ça revient à une question de plaisir, a dit Bolt. Je suis prêt à tout si c'est possible.»

La partie la plus difficile à faire serait sans doute de choisir sur quelle distance serait disputée la course.

Bolt est fort probablement le meilleur sprinteur de l'histoire, et il y a souvent eu des rumeurs à l'effet qu'il ajouterait le 400 m à son répertoire. Farah, lui, a le plus souvent parlé d'aller dans la direction opposée, en ajoutant le marathon à son régime d'entraînement.

Ce qui fait donc qu'il serait difficile de considérer les distances moyennes comme le 1500 m, par exemple.

«C'est bien trop loin, dit Bolt. Je pourrais essayer le 600 mètres, par contre, parce que j'ai fait du 600 mètres à l'entraînement.»

Deux coureurs vedettes qui s'affrontent sur une distance non-réglementaire n'est rien de nouveau. Près d'un an après les Jeux olympiques de 1996, le médaillé d'or du 200 m et du 400 m Michael Johnson et le champion du 100 m Donovan Bailey ont disputé une course de 150 m à Toronto.

Vers le milieu de la course, Johnson s'est étiré un muscle à la cuisse gauche, ce qui a permis à Bailey d'empocher la bourse de 1 million $.

PLUS:pc