NOUVELLES

Grèce: des moines rebelles attaquent les huissiers venus les expulser

29/07/2013 10:13 EDT | Actualisé 28/09/2013 05:12 EDT

THESSALONIKI, Grèce - Des moines grecs qui habitent un monastère du mont Athos ont lancé lundi des pierres et des bombes incendiaires aux huissiers qui tentaient de les expulser.

Les violences se sont produites devant les bureaux administratifs du monastère d'Esphigmenou, sans toutefois faire de blessés.

Des images filmées par les moines et présentées à l'Associated Press montrent les huissiers tentant de pénétrer sur les lieux à l'aide d'un petit bouteur.

Le monastère d'Esphigmenou a été fondé il y a près de 1000 ans. Une centaine de moines qui y habitent toujours se querellent depuis des années avec le leader spirituel des chrétiens orthodoxes de la planète, le patriarche Bartholomée I, qui tente d'améliorer ses relations avec le Vatican.

Les moines refusent d'obéir aux tribunaux qui leur ordonnent de quitter les lieux pour permettre l'arrivée de remplaçants nommés par l'Église.

Les moines d'Esphigmenou prétendent défendre des traditions orthodoxes vieilles de plusieurs siècles. Ils jouissent de l'appui de partisans ailleurs en Grèce.

PLUS:pc