NOUVELLES

Démission de l'ex-maire de Laval : l'escorte et son accompagnatrice accusées

29/07/2013 01:51 EDT | Actualisé 27/09/2013 05:12 EDT

Des accusations ont été déposées contre l'escorte et la personne qui l'accompagnait le 14 juin dernier au chalet de l'ancien maire de Laval, dans les Laurentides.

Il s'agit de Julie Cadieux, 32 ans, possiblement l'escorte, et de Nathalie Paquin, 44 ans, possiblement la conductrice.

Trois chefs d'accusations.ont été déposés : des accusations d'extorsion envers Alexandre Duplessis, de complot en vue de lui soutirer de l'argent et d'entrée par effraction à l'intérieur d'un endroit autre qu'une maison. On peut penser qu'il s'agit de la voiture de M. Duplessis, avec qui il a été impossible de communiquer. Les deux femmes devraient comparaître le 14 août.

Même si la preuve n'a pas été divulguée, les policiers ont dit qu'un appel avait été logé pour avoir les services d'une escorte. Le 14 juin, il aurait fait appel à cette agence pour avoir de la compagnie à son chalet de Sainte-Agathe. M. Duplessis a été reconnu par les deux femmes. Il semble qu'à ce moment, il leur ait demandé de s'en aller sans leur donner d'argent, ce qui aurait provoqué le litige.

Les femmes seraient revenues à la charge à trois reprises pour lui demander plus d'argent. C'est à ce moment que M. Duplessis aurait décidé de porter plainte à la police. Il était alors toujours maire par intérim de Laval.

Le 28 juin dernier, il plaidait son innocence :« Je n'ai jamais rien reçu à caractère sexuel », avait-il dit, expliquant qu'il était victime d'une tentative d'extorsion de la part des deux femmes.

Quelques heures plus tard, la même journée, il démissionnait de son poste de maire.

Alrexandre Duplessis avait succédé à Gilles Vaillancourt en novembre 2012 et avait l'intention d'être candidat à la mairie de Laval aux élections du 3 novembre prochain.

PLUS:rc