NOUVELLES

Carla Bruni-Sarkozy critiquée pour le coût de son site de première dame

29/07/2013 06:16 EDT | Actualisé 28/09/2013 05:12 EDT

PARIS - L'ancienne première dame française Carla Bruni-Sarkozy menace d'intenter des poursuites en justice, après le lancement d'une pétition en ligne lui demandant de rembourser près d'un demi-million d'euros ayant servi à entretenir son site Internet officiel alors que son mari était président.

Un concepteur de sites Internet a lancé la pétition, qui réclame le remboursement des 410 000 euros de fonds publics ayant servi à payer le site de la première dame de janvier 2011 à mai 2012, au moment où son mari, Nicolas Sarkozy, a quitté la présidence. Lundi après-midi, la pétition avait été signée par plus de 80 000 personnes.

Le concepteur web à l'origine de la pétition affirme que le site aurait pu être entretenu pour un prix bien inférieur. Il demande à Carla Bruni-Sarkozy de verser l'argent à une oeuvre de charité.

L'avocat de l'ex-mannequin devenue chanteuse, Richard Malka, a déclaré lundi dans un communiqué que l'argent avait uniquement servi à promouvoir les activités officielles de l'ancienne première dame.

«Carla Bruni-Sarkozy se réserve le droit d'intenter des poursuites contre toute allégation qui pourrait attaquer son honneur personnel», a indiqué Me Malka.

L'avocat a assuré que le site officiel de l'ex-première dame n'avait pas bénéficié à la Fondation Carla Bruni-Sarkozy, qui vise à favoriser l'accès des pauvres à l'éducation et à la culture. Le site de la fondation utilise la même adresse que l'ancien site consacré à la première dame.

La fondation a indiqué qu'elle avait gardé la même adresse pour des raisons pratiques.

«Elle devrait quand même rembourser l'argent, estime Nicolas Bousquet, le concepteur de sites web qui a lancé la pétition. Je connais le coût réel de ces projets.»

Un représentant de la Fondation Carla Bruni-Sarkozy a affirmé que son financement provenait exclusivement de dons privés. Ce représentant a réclamé l'anonymat, conformément aux politiques de la fondation.

Carla Bruni a épousé Nicolas Sarkozy en février 2008. Elle fait présentement la promotion de son nouvel album, «Little French Songs».

PLUS:pc