BIEN-ÊTRE

"Beuverie express" : le mot français pour "binge drinking"

29/07/2013 08:31 EDT | Actualisé 28/09/2013 05:12 EDT

Le terme anglo-saxon de "binge drinking" souvent utilisé jusqu'ici pour désigner une pratique consistant à s'enivrer rapidement a désormais son équivalent en bon français, "beuverie express", selon un avis paru dimanche au Journal officiel.

Selon l'avis de la Commission générale de terminologie et de néologie, le terme de beuverie express désigne l'"absorption massive d'alcool, généralement en groupe, visant à provoquer l'ivresse en un minimum de temps".

Très étudié en Grande-Bretagne, ce phénomène, qui touche en particulier les jeunes, reste mal évalué en France, même si des spécialistes s'en inquiètent, utilisant également les termes de "biture express" ou "alcool défonce".

"J'aimerais qu'on puisse creuser cette question du +binge drinking+ ailleurs qu'en Angleterre, car il y a un certain nombre d'indices qui laissent penser que cela existe en France", déclarait en janvier dernier Maud Pousset, directrice de l'Observatoire français des drogues et toxicomanies (OFDT).

Faute d'étude spécifique, "on n'a aucune idée de l'ampleur du phénomène", ajoutait-elle.

Placée auprès du Premier ministre, la Commission générale de terminologie et de néologie est l'élément central du dispositif d'enrichissement de la langue française. En lien avec l'Académie française, elle donne son aval aux termes nouveaux proposés par les commissions spécialisées de terminologie et de néologie.

vm/sd