NOUVELLES

Attaque d'ours polaire: la victime continue de récupérer à l'hôpital

29/07/2013 09:31 EDT | Actualisé 28/09/2013 05:12 EDT

LEWISTON, États-Unis - Un Américain extirpé de sa tente et attaqué par un ours polaire au Labrador a eu la mâchoire cassée et a subi des blessures au cou, mais se remet dans un hôpital de Montréal, a annoncé sa femme.

Matthew Dyer a été attaqué la semaine dernière par un ours qui a franchi une clôture électrique conçue pour protéger les membres de son groupe dans le Parc national des Monts-Torngat, à l'extrémité nord du Labrador. L'agression a pris fin lorsque des membres de son groupe ont repoussé l'ours en tirant des fusées éclairantes.

Le groupe s'était fait conseiller d'embaucher un garde armé pour se protéger contre de telles attaques, mais a décidé de ne pas le faire, a indiqué un porte-parole de Parcs Canada. Des responsables ont dit enquêter à savoir si la clôture fonctionnait correctement.

M. Dyer est immobilisé et ne peut s'exprimer. Il respire grâce à un tube.

PLUS:pc