NOUVELLES

Titans du Tennessee: un Locker en santé a hâte de relever le défi

28/07/2013 02:10 EDT | Actualisé 27/09/2013 05:12 EDT

NASHVILLE, États-Unis - Les Titans ont beaucoup dépensé pendant la saison morte, mais il reste qu'une bonne part de leurs résultats sur le terrain vont dépendre du quart Jake Locker.

Le natif de l'état de Washington, qui a brillé avec les Huskies, amorcera sa troisième saison dans la NFL avec un nouveau livre de jeux, une nouvelle ligne à l'attaque et de nouvelles cibles pour ses passes.

Locker aura la lourde tâche de mener cette équipe absente des éliminatoires depuis 2008, mais ça fait bien l'affaire du quart de 25 ans.

«Je me sens extrêmement bien, a dit Locker. Je suis très confiant envers ce que fait l'organisation, et j'ai très hâte de commencer la saison.»

Les Titans ont fait leur part pour bien l'entourer, après la campagne de 6-10 en 2012.

Ils ont bonifié la ligne offensive de deux gardes, le vétéran Andy Levitre et la recrue Chance Warmack. Ils ont repêché Justin Hunter des Volunteers, pour se joindre à Kenny Britt, Kendall Wright, Nate Washington et Delanie Walker comme receveurs de passes. Et au niveau des demis, Shonn Greene a été embauché en complément à Chris Johnson.

On a remercié le vétéran quart Matt Hasselbeck et on a engagé Ryan Fitzpatrick en tant que réserviste, non pas comme rival de Locker pour le poste de partant.

«Nous avons fait ce que nous voyons comme le nécessaire, a dit l'entraîneur-chef Mike Munchak. Nous allons maintenant espérer avoir posé les bons gestes. Il faut que ça se transpose sur le terrain.»

L'an dernier le droitier Locker s'est disloqué l'épaule gauche lors du premier match de la saison, sur une interception qui aurait dû être jugée passe incomplète. Il n'a toutefois pas raté de départ avant de se blesser à nouveau à l'épaule dans le quatrième match, ce qui lui a fait rater cinq rencontres.

Pour l'ensemble de la saison il a commis plus d'interceptions qu'il n'a réussi de passes de touché, 11 contre 10, mais a tout de même fourni 291 verges au sol, dont un touché.

Locker a été opéré à l'épaule en janvier, récupérant assez vite pour participer au programme d'entraînement hivernal des Titans. Depuis ce temps ses progrès sont tels que Washington, pour un, croit que Locker montre finalement les habiletés globales dont il a besoin pour accéder à l'élite à sa position.

«Ses passes ont beaucoup de mordant et il évalue très bien ses options, sans parler de sa capacité à courir, a dit Washington. Je pense qu'il va exceller. De notre côté, nous devons simplement nous assurer de faire notre part, pour ne pas que tout repose sur ses épaules.»

PLUS:pc