NOUVELLES

Les tests des remplaçants des Sea Kings devraient débuter en août

28/07/2013 02:17 EDT | Actualisé 27/09/2013 05:12 EDT

OTTAWA - Les vols d'essai des hélicoptères CH-148 promis depuis longtemps à l'armée de l'air devraient débuter le mois prochain en Nouvelle-Écosse.

Le fabricant et la Défense nationale se sont entendus sur la proposition, faisant progresser le programme politiquement difficile pour le gouvernement Harper. Celui-ci a progressivement perdu patience et n'hésite plus à manifester son mécontentement par rapport au remplacement des appareils Sea King, vieux de plusieurs décennies.

United Technologies, la compagnie mère de Sikorsky Aircraft, a déclaré cette semaine à des analyses des marchés que les pilotes et techniciens canadiens commenceraient les premiers exercices au début du mois d'août à la base de Shearwater, en Nouvelle-Écosse.

Cette évaluation a lieu même si la Défense a refusé d'accepter la propriété officielle des Cyclones. Le ministère et Sikorsky se disputent depuis longtemps au sujet des délais de livraison d'une version finale des appareils.

Ce différend tourne autour des logiciels nécessaires pour faire fonctionner les hélicoptères et la variété des missions que devrait accomplir ce nouveau modèle.

Sikorsky a donné son accord pour offrir le logiciel de base et des mises à jour plusieurs fois par année jusqu'à ce que les hélicoptères soient entièrement «fonctionnels», mais le gouvernement a refusé d'accepter les appareils jusqu'à la dernière installation logicielle.

PLUS:pc