NOUVELLES

Le nord-est du Nigeria est le théâtre d'une nouvelle explosion de violence

28/07/2013 05:30 EDT | Actualisé 27/09/2013 05:12 EDT

MAIDUGURI, Nigeria - Des surveillants locaux rapportent que 25 personnes ont été assassinées dans le nord-est du Nigeria.

Selon l'un de leurs meneurs, les patrouilleurs se sont présentées dans divers villages, durant la fin de semaine, pour y traquer des membres de l'organisation terroriste islamiste Boko Haram.

Aliko Musa soutient que la réplique n'a pas tardé à venir et que cinq surveillants ainsi que 20 civils ont été abattus.

Le lieutenant Haruna Muhammed Sani de l'armée nigériane avance, pour sa part, que ce ne sont pas cinq patrouilleurs qui ont été tués mais bien un seul.

En ce qui concerne les victimes civiles, il dresse, cependant, le même bilan qu'Aliko Musa.

L'état d'urgence a été déclaré dans la région.

Il est difficile pour les journalistes d'obtenir des détails relatifs aux épisodes de violence dans cette partie du monde.

PLUS:pc