NOUVELLES

Inondations:le gouvernement albertain précise les limites de son plan d'aide

28/07/2013 09:14 EDT | Actualisé 27/09/2013 05:12 EDT

CALGARY - Les propriétaires de maisons et de petits commerces touchés par les récentes inondations en Alberta auront droit à un coup de main, mais ils ne doivent pas s'attendre à quoi que ce soit de trop luxueux comme des comptoirs recouverts de granit ou encore des planchers de bois franc.

Le gouvernement a dévoilé plus de détails au sujet de son programme d'assistance, dimanche, en indiquant que les sinistrés admissibles auront de l'aide pour réparer ou même rebâtir leur propriété si cette option est moins dispendieuse.

La province a, cependant, spécifié que le financement permettra d'avoir accès à de la finition de base comme, par exemple, du recouvrement extérieur en vinyle et des comptoirs stratifiés.

Elle a également précisé que des fonds seront disponibles pour protéger les sous-sols des maisons et des commerces situés dans les zones en marge des secteurs inondés. Cet argent pourra être investi pour réaliser des travaux visant à remonter les prises et panneaux électriques mais aussi pour procéder à l'installation de matériaux plus faciles à nettoyer en cas de sinistre.

Le programme prévoit que ceux qui refuseront d'effectuer de pareils travaux pour protéger leurs biens le feront à leurs risques et périls. Dans le cas où une autre inondation devait survenir, ces propriétaires réfractaires ne seraient pas en mesure de se soustraire aux dispositions légales les rendant inadmissibles à du soutien gouvernemental.

Par voie de communiqué, le ministre des Affaires municipales, Doug Griffiths, a expliqué qu'une étape venait d'être franchie vers la reconstruction de communautés plus sécuritaires.

«Nous avons la responsabilité d'instaurer des mesures de protection pour les futurs acheteurs, les agents immobiliers, les prêteurs et les assureurs», a-t-il expliqué.

«La formule de financement est juste pour les propriétaires touchés et elle leur fournit l'information nécessaire pour faire des choix intelligents à propos de leur avenir», a ajouté M. Griffiths.

PLUS:pc