NOUVELLES

Au moins 37 personnes perdent la vie dans un accident routier en Italie

28/07/2013 07:44 EDT | Actualisé 27/09/2013 05:12 EDT

ROME - Au moins 37 corps ont été extirpés de la carcasse d'un autocar qui a effectué un plongeon d'une trentaine de mètres dans le sud de l'Italie après avoir percuté des voitures coincées dans la circulation, dimanche soir, ont annoncé des policiers et des secouristes.

Le véhicule au coeur de cette tragédie routière a terminé sa course dans le fond d'un ravin.

L'accident s'est produit sur une autoroute majeure à proximité d'Avellino, une ville située à environ 250 kilomètres au sud de Rome.

La radio d'État, citant la police d'Avellino, a annoncé que le chauffeur de l'autocar serait du nombre des victimes.

Selon les autorités policières et des responsables, le chauffeur de l'autocar aurait perdu le contrôle de son bolide, pour des raisons non connues.

Plusieurs heures après la tragédie, des pompiers ont fait savoir qu'ils avaient retiré 37 corps, dont la plupart ont été retrouvés à l'intérieur de l'autocar, qui reposait sur le côté. D'autres victimes ont été repérées sous les débris, a fait savoir l'agence de presse italienne ANSA.

La radio d'État a par ailleurs indiqué que 11 personnes avaient été hospitalisées pour traiter des blessures, et que deux d'entre elles se trouvaient dans un état très critique.

Selon la télévision italienne, près de 50 passagers étaient à bord du bus. La plupart d'entre eux provenaient de la région de Campania qui borde la ville de Naples, a fait savoir ANSA.

Pour l'instant, le motif du périple n'a pas été déterminé avec certitude.

Selon des rapports préliminaires, les voyageurs venaient de passer la journée à Puglia, une région réputée pour ses temples religieux. Cependant, un journaliste de la radio d'État, qui affirme s'être entretenu avec les autorités, a rapporté lundi que l'autocar revenait plutôt d'un spa thermal se trouvant à proximité de Benevento, non loin d'Avellino.

Des témoins auraient confié à la presse que le véhicule circulait à une vitesse «normale» alors qu'il était engagé dans une longue pente, puis il aurait soudainement dévié de sa trajectoire et commencé à happer des voitures au passage. D'autres personnes présentes sur les lieux auraient affirmé avoir entendu un bruit qui donnait à penser que l'autocar aurait pu avoir une crevaison.

Un procureur local a été dépêché sur place pour mener une enquête visant à déterminer l'origine du drame.

Pour l'instant, on ignore s'il y a également des victimes parmi les gens qui se trouvaient à bord des automobiles. La partie arrière de l'une des voitures a été complètement détruite.

PLUS:pc