NOUVELLES

Un attentat suicide dans l'est de l'Afghanistan tue un chef de police

27/07/2013 10:31 EDT | Actualisé 26/09/2013 05:12 EDT

KABOUL - Un kamikaze ciblant le chef de la police d'un village s'est fait exploser dans un marché d'une région dangereuse de l'est de l'Afghanistan, tuant sept personnes, a annoncé samedi un responsable.

Des heurts et des attentats survenus dans ce pays au cours des deux derniers jours ont fait 15 morts, soit 11 policiers et quatre civils.

Les forces afghanes doivent assumer la sécurité dans le pays depuis la mi-juin, lorsque les forces étrangères leur ont relégué cette responsabilité.

Les talibans ont depuis multiplié les attaques, tout en tentant de profiter du retrait progressif des forces internationales, qui devraient quitter le pays d'ici la fin de 2014. Les insurgés ciblent de plus en plus les forces de sécurité afghanes et les responsables gouvernementaux.

Lors de l'une de ces attaques, un kamikaze a visé le commandant de la police, vendredi soir, dans le district de Qarabagh de la province de Ghazni, a mentionné Mohammad Ali Ahmadi, le gouverneur adjoint de la province. Celui-ci a ajouté que le terroriste, à bord d'une moto bardée d'explosifs, a tué le commandant de la police locale, Dawlat Khan, trois de ses hommes, et trois civils dans un marché.

Selon les estimations, de 50 à 70 policiers afghans sont tués chaque semaine.

Samedi, des insurgés ont tenté de tuer le gouverneur de la province de Samangan (nord), Khirullah Anosh, à l'aide d'une bombe télécommandée, alors que le politicien se rendait au travail. Son porte-parole, Sediq Azizi, a précisé que le gouverneur et trois autres personnes avaient été légèrement blessés.

Un porte-parole des talibans a revendiqué l'attaque.

PLUS:pc