NOUVELLES

Plus de 1000 détenus s'échappent d'une prison située près de Benghazi

27/07/2013 02:29 EDT | Actualisé 26/09/2013 05:12 EDT

TRIPOLI, Libye - Plus de 1000 détenus se sont évadés à la prison de Koyfiya située près de la ville de Benghazi, dans l'est du pays, ont annoncé les autorités libyennes, samedi.

On ignore s'ils ont reçu de l'aide extérieure.

Un membre des services de sécurité du pays a confirmé la nouvelle. Il a ajouté que la majorité des prisonniers étaient accusés de faits graves.

L'évasion est survenue alors que des manifestants ont pris d'assaut les bureaux des partis politiques alliés des islamistes dans les principales villes du pays.

Benghazi est l'un des secteurs les moins sûrs de la Libye post-révolutionnaire. L'an dernier, l'ambassadeur des États-Unis et trois autres Américains y ont été tués lors d'une attaque.

Par ailleurs, à Tripoli, de nombreux protestataires sont descendus dans les rues pour dénoncer le sort réservé à Abdelsalam Al-Mosmary, un populaire militant politique abattu vendredi qui multipliait les apparitions publiques pour dénoncer les Frères musulmans.

Ils ont mis le feu à des pneus et ont réclamé la dissolution des formations politiques islamistes.

Ce genre de rassemblement et l'évasion massive survenue près de Benghazi mettent en lumière la situation précaire qui prévaut toujours en Lybie près de deux ans après la mort du dictateur déchu Mouammar Kadhafi.

PLUS:pc