NOUVELLES

G.-B.: des opposants aux gaz de schiste sont accusés par la police

27/07/2013 10:58 EDT | Actualisé 26/09/2013 05:12 EDT

LONDRES - La police britannique a annoncé que 12 personnes avaient été accusées de divers crimes en lien avec des manifestations en cours contre l'extraction de gaz de schiste dans le sud du pays.

Les autorités du Surrey ont indiqué samedi avoir effectué deux arrestations supplémentaires en plus des 16 de la veille, dont les 12 personnes qui sont accusées.

Les accusations vont d'agression contre les forces de l'ordre au fait d'empêcher des conducteurs et des travailleurs d'accéder à un site de tests de forage.

Les manifestants font campagne contre l'extraction du gaz par fracturation hydraulique.

Ceux-ci se rassemblent depuis trois jours à Balcombe, où l'entreprise Cuadrilla Resources doit débuter ses tests de forage.

La compagnie dit vouloir effectuer uniquement des forages exploratoires dans le cadre d'une opération temporaire, et que les travaux n'impliqueront pas de fracturation hydraulique.

PLUS:pc