NOUVELLES

Déraillement en Espagne : le conducteur accusé d'« homicide par imprudence »

27/07/2013 07:55 EDT | Actualisé 26/09/2013 05:12 EDT

Le conducteur du train dont le déraillement mercredi à Saint-Jacques-de-Compostelle a fait 78 morts, est accusé d'« homicide par imprudence », a annoncé samedi le ministre de l'Intérieur.

Francisco José Garzon Amo, âgé de 52 ans, était en garde à vue depuis jeudi soir.

« Depuis jeudi à 19 h 40, il est juridiquement arrêté pour des faits présumés d'homicide par imprudence », a déclaré Jorge Fernandez Diaz lors d'une conférence de presse.

« Il existe des indices raisonnables permettant de considérer qu'il peut avoir une éventuelle responsabilité dans ce qui s'est passé, ce que devront de toute façon déterminer le juge et l'enquête », avait estimé le ministre plus tôt dans la journée, devant les journalistes sur les lieux de l'accident.

Francisco José Garzon Amo est soupçonné d'avoir abordé à une vitesse excessive le virage prononcé à l'entrée de Saint-Jacques-de-Compostelle, provoquant le déraillement du train. Il a été conduit samedi au commissariat après être sorti de l'hôpital où il avait été admis pour blessures légères. Il avait refusé de répondre vendredi aux questions des policiers, sur son lit d'hôpital.

Plus de détails suivront.

PLUS:rc