NOUVELLES

Wiebe et Langer se partagent la tête de l'Omnium senior britannique

26/07/2013 05:07 EDT | Actualisé 25/09/2013 05:12 EDT

SOUTHPORT, Royaume-Uni - L'Américain Mark Wiebe a joué 65 (moins-5) en deuxième ronde vendredi pour partager avec Bernhard Langer les commandes de l'Omnium senior britannique, présenté sur le parcours du Royal Birkdale.

Wiebe a réussi quatre oiselets sur le neuf de retour. Langer, le champions en 2010 à Carnoustie, a remis une carte de 67 ponctuée de cinq oiselets. Les deux golfeurs affichent un score cumulatif de 135 (moins-5).

«J'ai vraiment retrouvé mes sensations avec mes fers sur le neuf de retour», a déclaré Wiebe. «Je sais qu'il reste encore beaucoup de chemin à parcourir, mais je suis heureux d'être où je suis. C'était incroyable et merveilleux de pouvoir réussir la meilleure ronde.»

Wiebe s'est retrouvé sous la normale avant le virage en calant deux oiselets et en commettant un boguey. Il a obtenu trois oiselets en quatre trous à compter du 13e vert et en a ajouté un autre en calant un roulé de 15 pieds au dernier trou.

L'Allemand a laissé filer deux coups au sixième trou, lorsqu'il a frappé sa balle à deux reprises lors d'un seul élan.

«La balle reposait sur l'herbe longue et je l'ai frappée avec le dessus de la face de mon bâton, et de nouveau en complétant mon élan», a expliqué Langer, gagnant de deux Tournois des Maîtres en carrière. «Ce fut cependant ma seule erreur. La majorité de mes coups étaient bons et impressionnants, et j'ai légèrement mieux joué sur les verts aujourd'hui (vendredi).»

Le Sud-Africain David Frost (68) a complété la deuxième ronde en troisième place, un coup derrière. Il a réalisé des oiselets aux trous nos 2, 5 et 9 pour se hisser à moins-5. Il a toutefois ralenti la cadence sur le neuf de retour, commettant des bogueys aux 12e et 14e verts — des normales-3 — avant de caler un oiselet au 17e.

«C'était une ronde légèrement en dents de scie, a reconnu Frost. Je ne me sentais pas à l'aise avec le bâton dans mes mains. J'ai raté quelques coups, mais j'ai pu me rattraper en frappant de bons coups de fer qui ont abouti sur les verts, et mon fer droit m'a véritablement sauvé.»

Tom Watson, le partenaire de jeu de Frost, ne s'est mis en marche qu'après le neuf d'aller, au cours duquel il a obtenu deux oiselets, deux bogueys et un double-boguey. L'Américain a calé de longs roulés sur les verts nos 11, 12 et 13, en plus de réussir un autre oiselet au 15e. Il a toutefois concédé un coup à la normale sur chacun des deux derniers trous pour se retrouver à plus-4.

Le meneur à l'issue de la première ronde, Gene Sauers, a joué 70 pour partager la quatrième place avec Peter Fowler (68) et Mark McNulty (67).

Rod Spittle, de Niagara Falls, en Ontario, fut le seul Canadien à franchir le seuil de qualification pour les rondes du week-end en remettant une carte de 72, pour se retrouver à plus-3 au cumulatif. Ses compatriotes Jim Rutledge, Keir Smith, Ken Tarling et Phil Jonas ont tous été éliminés.

PLUS:pc