NOUVELLES

Pensionnats autochtones : le Musée canadien pour les droits de la personne n'utilisera pas le mot « génocide »

26/07/2013 12:38 EDT | Actualisé 25/09/2013 05:12 EDT

Le Musée canadien pour les droits de la personne a décidé de ne pas utiliser le mot génocide en ce qui concerne les Autochtones sur l'un des murs d'exposition.

Après discussions, le musée national basé à Winnipeg a plutôt opté pour les termes pensionnats autochtones. La décision a été prise il y a trois semaines.

« Le mur en question inclut des mots et des dates qui vont reconnaître des atrocités de masse, des crimes contre l'humanité, les génocides qui vont être explorés dans une galerie en particulier. Et dans ce contexte-là, nous avons décidé d'utiliser les pensionnats autochtones au Canada comme thème pour inspirer nos visiteurs d'étudier cette histoire-là qui va être incluse dans plusieurs autres contextes dans cette galerie », a déclaré la porte-parole du musée, Angela Cassie.

Le Canada reconnaît officiellement cinq génocides : l'Holocauste, l'Holodomor, ainsi que les génocides rwandais, arménien et bosniaque.

De nombreux groupes autochtones au pays, dont l'assemblée des Premières Nations, jugent que les pensionnats autochtones étaient une forme de génocide culturel.

PLUS:rc