NOUVELLES

Le TSX recule malgré les bons résultats de Celestica, inquiété par la Chine

26/07/2013 05:21 EDT | Actualisé 25/09/2013 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en baisse vendredi, la publication de solides résultats trimestriels dans le secteur technologique n'ayant pas su contrebalancer le recul des cours des matières premières attribuable aux inquiétudes quant à la réforme du secteur industriel chinois.

L'indice composé S&P/TSX a perdu 21,24 points pour terminer la séance avec 12 647,9 points.

Le titre de Celestica (TSX:CLS) a été l'un des principaux gagnants du jour avec un gain de 62 cents, soit 6,3 pour cent, à 10,40 $. Le fabricant de composants électroniques ayant surpassé les attentes avec ses résultats trimestriels du plus récent trimestre.

Le dollar canadien s'est pour sa part déprécié de 0,09 cent US à 97,34 cents US.

Les principaux indices boursiers américains n'ont pas beaucoup avancé vendredi, malgré la publication de données de l'Université du Michigan faisant état d'un sommet de six ans pour la confiance des consommateurs en juillet.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a pris 3,22 points à 15 558,83 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq s'est adjugé 7,98 points à 3613,16 points et que l'indice élargi S&P 500 a grimpé de 1,4 point à 1691,65 points.

Certains s'inquiètent de voir la réforme du secteur industriel chinois entraîner un ralentissement économique prononcé.

Pékin a ordonné aux entreprises de fermer les usines de 19 industries, comme celles de l'acier et du verre, où la surproduction a entraîné des guerres de réductions de prix. Cette décision faisait suite à la publication, mercredi, de faibles données sur le secteur de la fabrication.

À Toronto, le secteur de l'énergie a subi les plus importantes pertes. Son recul d'environ un pour cent s'explique par les inquiétudes sur la demande, qui ont pesé sur les prix des matières premières. Le cours du pétrole brut a cédé 95 cents US à 104,54 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York.

Les titres du secteur de l'énergie ont cependant connu un bon mois de juillet, prenant environ six pour cent. Le prix du baril de référence en Amérique du Nord — le West Texas Intermediate — a gagné environ huit pour cent au cours du mois, surtout en raison du recul du niveau des réserves de brut aux États-Unis.

L'action de Canadian Natural Resources (TSX:CNQ) a laissé vendredi 1,50 $, soit 4,5 pour cent, à 32,20 $.

Le cours du cuivre a rendu 8 cents US à 3,11 $ US la livre à New York, mais le secteur minier a néanmoins progressé de près d'un pour cent à Toronto. Le titre de Teck Resources (TSX:TCK.B) a avancé pour une deuxième séance consécutive au lendemain de la publication de résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Il a gagné vendredi 70 cents à 25,11 $.

Le groupe aurifère du parquet torontois a avancé d'environ 1,4 pour cent, même si le cours du lingot d'or a perdu 7,30 $ US à 1321,50 $ US l'once à la Bourse des matières premières de New York.

PLUS:pc