POLITIQUE

Transport ferroviaire : les maires rassurés par la ministre Lisa Raitt

26/07/2013 06:06 EDT | Actualisé 25/09/2013 05:12 EDT
PC

Les maires de plusieurs municipalités de l'Estrie et de la Montérégie ont semblé rassurés par leur rencontre avec la ministre fédérale des Transports, Lisa Raitt.

La réunion, qui a duré environ 1 h 15, s'est tenue dans une ambiance « positive » à Dorval, jeudi. Selon Bernard Sévigny, maire de Sherbrooke, la ministre s'est montrée « très sensible et très ouverte » aux demandes des villes.

Les maires de Sherbrooke, Sutton, Brome, Magog, Farnham et Saint-Jean-sur-Richelieu étaient présents. Ce sont les maires de villes qui sont traversées par le réseau ferroviaire de la Montreal, Maine and Atlantic (MMA).

La ministre Raitt les a rassurés à propos de leurs deux principales demandes : sécuriser les voies ferrées utilisées par la MMA et disposer d'un espace de discussions pour la sécurité ferroviaire.

Comité de travail

« La ministre s'est engagée à la formation d'un groupe de travail pour pouvoir discuter de l'ensemble des éléments de sécurité », a affirmé le maire de Sherbrooke. Cette réponse de la ministre répond donc à une demande des maires formulées il y a moins de 10 jours.

Les discussions devraient rassembler tous les intervenants autour de la même table. Il devrait notamment y avoir des représentants des associations de municipalités, autant québécoises que canadiennes. Ils pourront discuter directement avec des personnes du Bureau de la sécurité des transports et de l'Office des transports du Canada.

Les rencontres préparatoires devraient commencer « dans les prochaines semaines », selon le maire de Sherbrooke, qui s'est dit du même souffle content de la rapidité de la réponse de la ministre Raitt.

Inspecter tout le réseau de la MMA

Les maires réclamaient aussi l'inspection systématique du réseau de voies ferrées de la MMA, la compagnie à l'origine de la tragédie de Lac-Mégantic. Lors de la réunion, les maires ont obtenu l'assurance que ce réseau avait été inspecté dans les derniers jours.

Quelques portions de tronçons devront d'ailleurs être revues par la MMA « à court terme », selon Bernard Sévigny. C'est ce qui semble ressortir des inspections. On ne connaît toutefois pas l'emplacement de ces tronçons « à revoir ».

D'ailleurs, le maire de Sherbrooke a qualifié « d'inadmissible », le comportement de la MMA depuis le déraillement qui a fait 47 morts, le 6 juillet.

« La compagnie MMA a encore une fois fait la démonstration que, comme citoyen corporatif, elle manque à ses devoirs, c'est clair... et ça ne m'étonne pas à la lumière de l'ensemble de son œuvre depuis la crise de Lac-Mégantic. » -- Bernard Sévigny, maire de Sherbrooke

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.




INOLTRE SU HUFFPOST

9 activités dans la région de Mégantic
Explosion d'un train à Lac-Mégantic