NOUVELLES

La demande de libération anticipée d'une membre des Pussy Riot a été refusée

26/07/2013 11:08 EDT | Actualisé 25/09/2013 05:12 EDT

SARANSK, Russie - Un tribunal a débouté en appel l'une des membres du groupe punk russe Pussy Riot qui demandait à être libérée de manière anticipée.

Nadezhda Tolokonnikova est incarcérée depuis un an et demi, après avoir écopée d'une peine de prison de deux ans.

De pair avec deux autres membres du groupe, elle a été condamnée pour «hooliganisme» pour avoir participé à un spectacle improvisé dans une des plus importantes cathédrales de Moscou en 2012, tenant des propos critiquant le président Vladimir Poutine.

Des représentants du camp de prisonniers où Nadezhda Tolokonnikova se trouve ont indiqué au tribunal qu'elle ne devait pas être libérée, soutenant qu'elle n'aurait jamais montré de regrets pour les gestes posés.

Nadezhda Tolokonnikova a pour sa part indiqué au tribunal qu'elle ne plaiderait jamais coupable dans ce dossier, car elle croit avoir fait la bonne chose.

PLUS:pc