NOUVELLES

Femmes otages à Cleveland: Castro plaide coupable pour éviter la peine de mort

26/07/2013 11:08 EDT | Actualisé 25/09/2013 05:12 EDT

CLEVELAND - L'homme accusé d'avoir retenu trois femmes captives dans sa maison de Cleveland pendant près de dix ans a plaidé coupable, vendredi, dans le cadre d'un accord avec les procureurs lui permettant d'échapper à la peine de mort.

Ariel Castro a plaidé coupable à 937 accusations. En échange, les procureurs recommandent que l'homme de 53 ans soit condamné à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle, en plus de 1000 ans de détention.

L'accusé a déclaré devant la cour qu'il comprenait qu'il ne sortirait jamais de prison. Il a affirmé plus tard qu'il se doutait du sort qui l'attendait dès le moment où il a parlé avec un agent du FBI après son arrestation.

L'homme, qui portait des lunettes lors de l'audience de vendredi, était beaucoup plus animé que durant ses précédentes comparutions, lors desquelles il avait gardé la tête baissée et les yeux fermés. Vendredi, il a répondu aux questions du juge de façon claire et intelligible, affirmant qu'il comprenait les procédures et qu'il savait qu'il ne serait jamais libéré de prison.

Ariel Castro, né à Porto Rico, a affirmé qu'il était dépendant de la pornographie et qu'il avait été victime d'agression sexuelle quand il était enfant, mais le juge l'a coupé.

Vers la fin de l'audience de deux heures et demie, le juge a accepté son plaidoyer et l'a déclaré coupable. Sa peine sera annoncée jeudi prochain.

Dans un communiqué publié vendredi par un cabinet d'avocat, les trois victimes se disent soulagées qu'Ariel Castro ait plaidé coupable à des accusations qui le maintiendront derrière les barreaux jusqu'à la fin de sa vie.

Amanda Berry, Gina DeJesus et Michelle Knight se disent satisfaites de la résolution du dossier et espèrent que les procédures judiciaires se termineront rapidement, affirme le communiqué.

Les trois femmes demandent de nouveau le respect de leur vie privée et précisent qu'elles ne feront pas de déclaration publique.

Le procès d'Ariel Castro, qui avait initialement annoncé son intention de plaider non coupable, avait été fixé au 5 août. Il faisait face à 977 accusations, mais il a plaidé coupable à 937 accusations vendredi.

Il était notamment accusé d'avoir séquestré et violé les trois femmes à répétition. Il faisait aussi face à deux accusations de meurtre pour avoir frappé et affamé l'une de ses otages jusqu'à ce qu'elle fasse une fausse-couche.

Les trois femmes sont disparues séparément entre 2002 et 2004, alors qu'elles étaient respectivement âgées de 14, 16 et 20 ans. Elles ont toutes affirmé avoir accepté de monter dans la voiture d'Ariel Castro avant d'être enlevées.

Leur calvaire a pris fin le 6 mai, quand l'une d'entre elles a réussi à défoncer une partie de la porte d'entrée de la maison et à appeler un voisin à l'aide. Selon les autorités, l'une des femmes a eu une petite fille aujourd'hui âgée de 6 ans avec Ariel Castro.

PLUS:pc