NOUVELLES

Déraillement en Espagne: le conducteur du train détenu par la police

26/07/2013 09:32 EDT | Actualisé 25/09/2013 05:12 EDT

SAINT-JACQUES-DE-COMPOSTELLE, Espagne - La police espagnole détenait, vendredi, le conducteur du train qui a déraillé près de Saint-Jacques-de-Compostelle, tandis que le bilan de la tragédie a été revu à la baisse, passant de 80 à 78 morts.

Les enquêteurs ont récupéré la boîte noire du train, qui devrait permettre de comprendre pourquoi il roulait beaucoup plus vite que la limite permise lorsqu'il a déraillé dans une courbe prononcée.

Dans une entrevue avec l'Associated Press, un passager américain blessé dans l'accident a déclaré avoir vu un écran de télévision dans le train indiquant qu'il roulait à 194 kilomètres/heure quelques secondes avant le déraillement. La limite de vitesse à cet endroit est de 80 kilomètres/heure.

Le conducteur du train, Francisco José Garzon Amo, a été placé sous la surveillance de la police dans l'hôpital où il se remet de ses blessures, a déclaré Jaime Iglesias, chef de la police nationale de la Galice.

M. Iglesias a indiqué que le conducteur serait interrogé en tant que «suspect d'un crime lié à la cause de l'accident».

Le conducteur ne peut pas témoigner pour l'instant à cause de son état médical, a précisé le chef de la police, qui n'était pas en mesure de donner des détails sur la nature de ses blessures.

Le bilan des victimes a été révisé à la baisse après que les médecins légistes eurent inspecté et identifié les restes humains dans une morgue improvisée installée dans un stade de Saint-Jacques-de-Compostelle, selon Antonio de Amo, responsable des services médico-légaux au sein de la police nationale espagnole.

M. De Amo a indiqué que les experts tentaient toujours d'identifier ce qu'ils estiment être les restes de six personnes. Le bilan pourrait encore changer tandis que les experts continuent d'identifier les restes humains, a-t-il dit.

Les enquêteurs ont récupéré la boîte noire du train et vont la remettre à un juge d'enquête, a précisé M. Iglesias. La boîte n'a pas encore été ouverte, a-t-il ajouté.

La boîte noire contient les données du parcours du train, notamment la vitesse, les distances et le freinage. Elle est semblable à celle d'un avion.

PLUS:pc