NOUVELLES

Des murets de sable à L'Ancienne-Lorette pour contenir les inondations

26/07/2013 08:53 EDT | Actualisé 25/09/2013 05:12 EDT

La Ville de L'Ancienne-Lorette va mettre de l'avant des mesures temporaires pour éviter un autre débordement de la rivière Lorette. Des murets conçus avec des sacs de sable seront installés derrière 14 résidences plus vulnérables aux inondations.

Les travaux doivent commencer dès lundi. Environ 750 tonnes de sable seront nécessaires pour concevoir ces murets de protection d'une hauteur d'un mètre.

Le maire de L'Ancienne-Lorette, Émile Loranger en a fait l'annonce, jeudi soir, aux sinistrés qui ont subi des inondations en mai. Il estime que la construction des murets de sable va coûter un peu plus de 60 000 $ à la Ville.

En cas de besoin, la Ville pourrait aussi louer et installer des pompes à des endroits stratégiques pour vider les réseaux d'aqueduc municipaux.

Le maire Loranger souhaite que tout soit en place dès le 1er septembre.

« Les météorologues aux États-Unis prévoient une activité assez intense pour le mois se septembre et nous, par expérience, lorsque la queue de l'ouragan arrive ici, c'est là qu'il y a arrive des catastrophes et où la rivière monte le plus », estime Émile Loranger.

À l'abri des poursuites

Les murets vont demeurer en place pour au moins trois ans en attendant que les travaux de rehaussement des berges de la rivière Lorette soient réalisés pour prévenir de nouvelles inondations.

Les citoyens concernés par ces mesures temporaires ont signé un document qui autorise la Ville à construire les murets sur leurs propriétés.

Émile Loranger est convaincu que la mesure sera efficace, mais la Ville a quand même tenu à se protéger des poursuites. « C'est une mesure d'atténuation qui n'a pas été testée ici. Les citoyens nous ont donc dégagés de toutes responsabilités si jamais ça ne fonctionnait pas comme prévu », précise-t-il.

Le président du Regroupement des sinistrés de l'Ancienne-Lorette, Mario Dubé, se dit satisfait des correctifs apportés en attendant la réalisation des travaux de rehaussement de la rivière annoncés par la Ville de Québec.

Les travaux devraient commencer le printemps prochain pour une durée d'au moins deux ans.

PLUS:rc