NOUVELLES

Des bernaches qui dérangent à Salaberry-de-Valleyfield

26/07/2013 12:01 EDT | Actualisé 25/09/2013 05:12 EDT

En Montérégie, la municipalité de Salaberry-de-Valleyfield est aux prises avec un problème pour le moins inusité. Quelques centaines de bernaches du Canada ont élu domicile dans des parcs publics et aux abords des plans d'eau.

Le problème pour la ville, c'est que les excréments des bernaches salissent les parcs et polluent les eaux propres à la baignade.

La ville demande aux citoyens de ne pas nourrir ces oiseaux.

Selon la biologiste et conseillère en environnement à la municipalité de Salaberry-de-Valleyfield, Maggy Hinse, il existe plusieurs façons de faire fuir l'oiseau :

« On peut mettre des clôtures ou laisser l'herbe pousser, on peut également mettre des épouvantails. On peut appliquer d'autres mesures de contrôle pour les effaroucher, qui sont des mesures douces disons, avec des lumières stroboscopiques la nuit, en se promenant avec un chien. Mais, il ne faut vraiment pas qu'il y ait un lien direct avec la bernache, car ce sont des mesures contraignantes qui sont régies par la Loi sur la conservation des oiseaux migratoires ».

C'est la deuxième année consécutive que les bernaches élisent domicile à Salaberry de Valleyfield. La présence des bernaches est toutefois observée cette année dans plusieurs grandes villes de la Montérégie et de l'Estrie.

PLUS:rc