NOUVELLES

Water-polo: le Canada fait match nul avec la Grèce et affrontera le Kazakhstan

25/07/2013 11:05 EDT | Actualisé 24/09/2013 05:12 EDT

BARCELONE, Espagne - L'équipe canadienne de water-polo féminin s'en est tirée avec les honneurs de la guerre, jeudi, quand elle a fait match nul 8-8 contre la Grèce, championne du monde en titre, à son dernier match du tournoi rotation des Championnats du monde des sports aquatiques.

Placées dans un groupe C très difficile qui comptait aussi les Américaines, les championnes olympiques, les Canadiennes s'en sortent donc avec une fiche de 1-1-1 après avoir battu les Britanniques et perdu un match serré contre les Américaines, plus tôt cette semaine à Barcelone. C'est cette défaite par seulement deux buts qui a d'ailleurs permis au Canada de terminer deuxième dans sa poule, devant la Grèce.

Les Canadiennes affronteront maintenant les Kazakhes dans leur match en croisé, samedi. Ces dernières ont complété leurs trois matchs dans le groupe D avec une fiche de 1-2, avec 23 buts marqués et 32 buts accordés, ce qui leur a valu le troisième rang dans leur poule.

Jeudi, Monika Eggens a sonné la charge avec quatre buts au profit du Canada. Joëlle Bekhazi a réussi un doublé, tandis que Krystina Alogbo et Katrina Monton ont inscrit les autres filets aux dépens des Grecques.

«Nous savions que les Grecques aiment ralentir le rythme du match, alors il fallait pousser tant à l'offensive qu'en défensive et dans les transitions, a commenté Bekhazi. C'est ce qui nous a permis d'installer notre jeu et de ne pas suivre le leur. Nous avons manqué quelques occasions, dont deux tirs de pénalité, mais nous avons continué de pousser jusqu'à la fin du match.»

Mené 6-4 à la demie, le Canada a renversé la vapeur avec une production de trois buts sans riposte au troisième quart. La Grèce a repris les devants avec deux filets au quatrième quart, mais Eggens a égalé à 8-8 avec 43 secondes à jouer.

«Nous sommes restées calmes et n’avons pas abandonné. Nous avons fait preuve de caractère et c’est ce qui nous a permis de remonter», a indiqué Bekhazi.

Christina Chrysoula Tsoukala et Alexandra Asimaki ont chacune réussi un doublé du côté des Grecques.

La gardienne de but du Canada Michel Relton a réussi neuf arrêts en 17 tirs, tandis que Eleni Kouvdou a bloqué 11 des 19 tirs dirigées vers elle devant le filet de la Grèce.

L'effort des Canadiennes leur a permis d'éviter l'Italie dans leur match en croisé, ce qui pourrait faire «une très grosse différence», selon Bekhazi.

«Nous n’avons pas eu beaucoup d’occasions de jouer contre (les Kazakhes), mais elles ont un peu le même style que les Russes, a-t-elle dit. Ce sera quand même un bon match, mais probablement plus facile que l’Italie.»

PLUS:pc