NOUVELLES

Via Rail ferme plusieurs gares, notamment en Gaspésie, et réduit le personnel

25/07/2013 02:16 EDT | Actualisé 24/09/2013 05:12 EDT

CARLETON, Qc - D'importantes compressions viendront toucher les services ferroviaires de Via Rail dans l’est du Québec cet automne.

À compter du 25 octobre, les gares de La Pocatière, Rivière-du-Loup, Trois-Pistoles, Mont-Joli, Bonaventure, Port-Daniel, Barachois et Grande-Rivière fermeront leurs portes.

Celles de Rimouski, New Richmond et Chandler demeureront ouvertes, mais sans personnel.

Ainsi, le métier d'agent de gare pourrait devenir de plus en plus rare chez Via Rail. Le transporteur national fait face à un manque à gagner d'environ 400 millions $ cette année, selon Guy Caron, député néo-démocrate de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, qui s'inquiète pour la desserte de tout l'est de la province.

Et il n'est pas le seul. Deux autres de ses collègues du NPD, Philip Toone, de Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, et François Lapointe, de Montmagny-L'Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup, redoutent ces fermetures.

En Gaspésie, même fermées ou sans agent, les gares resteront des quais de débarquement ou d'embarquement, mais il ne sera plus possible d'y acheter un billet. Les voyageurs devront tout faire en ligne ou par téléphone, seules les gares de Matapédia, Carleton, New Carlisle, Percé et Gaspé auront encore du personnel sur place.

M. Caron reconnaît que la fréquentation de la ligne ferroviaire n'est pas très importante, mais il maintient qu'il s'agit d'un service essentiel pour une région éloignée, desservie par l'autocar ou encore l'avion, un dernier transport plutôt dispendieux.

Le NPD y voit par ailleurs une autre fronde du gouvernement conservateur contre les régions, alors que le fédéral a imposé des compressions à Via Rail ces derniers mois.

«Le gouvernement conservateur a un rôle à jouer et les compressions imposées ont influencé les capacités de Via Rail à maintenir des lignes moins rentables, mais pourtant essentielles pour des régions comme la nôtre», affirme M. Caron.

q?'??:?:

PLUS:pc