NOUVELLES

Usain Bolt se dit propre mais reconnaît que le dopage fait mal à l'athlétisme

25/07/2013 12:34 EDT | Actualisé 24/09/2013 05:12 EDT

LONDRES - Tout en insistant pour dire qu'il est propre, Usain Bolt a reconnu, jeudi, que la récente série de scandales de dopage en athlétisme va faire mal à son sport.

Elles n'affecteront pas ses préparatifs en vue des prochains Championnats du monde, par contre.

L'homme le plus rapide du monde s'est abstenu de condamner ses coéquipiers jamaïcains Asafa Powell et Sherone Simpson ainsi que son rival américain Tyson Gay, dont les tests positifs ont entaché l'athlétisme à l'approche des Mondiaux qui seront disputés à Moscou le mois prochain.

«Cela va assurément nous faire reculer un peu», a commenté Bolt à Londres, à quelques heures d'une réunion de la Diamond League, sa première compétition dans la ville anglaise depuis qu'il a décroché trois médailles d'or aux Jeux olympiques de l'an dernier.

«Mais personnellement, je ne dois pas m'attarder à cela, a-t-il ajouté. J'ai les Championnats du monde encore à disputer, où tout le monde rehausse son niveau, et je dois vraiment me concentrer là-dessus. J'essaie simplement de travailler fort et de courir vite, en espérant pouvoir permettre aux gens d'oublier ce qui est arrivé, et d'aller de l'avant.»

Bolt prendra part au 100 mètres, vendredi, et au relais 4 x 100 m samedi au Stade olympique de Londres, à l'occasion d'une compétition qui permettra de souligner le premier anniversaire du début des JO de Londres.

À l'occasion de ses premiers commentaires publics depuis que les cas de dopage impliquant Powell et Gay ont fait la manchette, Bolt a promis qu'il ne sera pas le prochain sprinteur vedette à se retrouver au milieu d'un scandale.

«Je suis né pour inspirer les gens et courir, on m'a donné un cadeau et c'est ce que j'en fais, a déclaré celui qui a six médailles d'or olympiques en carrière. J'ai confiance en moi, en mon équipe et dans les gens avec qui je travaille. Et je sais que je suis propre.

«Alors je vais simplement continuer à courir, à utiliser mon talent et à essayer de repousser les limites de l'athlétisme.»

Les récents cas de dopage ont fait ombrage à Bolt, mais le détenteur des records mondiaux du 100 m et du 200 m a demandé aux sceptiques de vérifier ses antécédents.

«Si vous me suiviez depuis 2002, vous sauriez que je réalise des choses phénoménales depuis que j'ai 15 ans, a noté Bolt, qui a maintenant 26 ans. J'ai été le plus jeune à remporter le championnat mondial junior à 15 ans. J'ai couru le 200 m junior en un temps record de 19,93 à 17 ans. J'ai brisé tous les records qu'il y a à briser, dans chacune des épreuves auxquelles j'ai participé.

«À mes yeux, j'ai fait mes preuves depuis que j'ai 15 ans. J'ai montré tout ce qu'il fallait montrer, au fil des ans, pour prouver que j'allais faire de grandes choses.»

PLUS:pc