NOUVELLES

Tunnel Windsor-Détroit : exploitant en faillite

25/07/2013 12:03 EDT | Actualisé 24/09/2013 05:12 EDT

La compagnie américaine propriétaire du tunnel entre Windsor et Détroit s'est placée sous la protection de la loi sur les arrangements avec les créanciers jeudi, citant une baisse d'achalandage.

Le tunnel d'un peu plus de 1500 m a été inauguré en 1930. Il est utilisé par les voitures et les autobus de transport en commun, pas pour les marchandises.

Le lien transfrontalier demeurera ouvert durant le processus de restructuration, selon l'entreprise propriétaire American Roads.

Le PDG de l'entreprise ajoute que ses employés « ne devraient pas être touchés négativement ». Par ailleurs, il « n'anticipe pas d'augmentation du péage » à cause du processus de faillite.

Le maire de Windsor, Eddie Francis, doit rencontrer la presse vers 14 h 30 pour réagir à la nouvelle.

Dans des documents déposés en cour à New York, le PDG Neil Belitsky indique que les problèmes financiers de la ville de Détroit, qui a elle-même déclaré faillite la semaine dernière, ont contribué aux difficultés de son entreprise, mais n'en sont pas la cause directe.

American Roads a accumulé une dette de 830 millions de dollars depuis 2006, affirmant que le flux de trafic alors prévu ne s'est jamais réalisé. L'entreprise attribue la situation au déclin de la population de la région de Détroit.

Détroit a vu sa population fondre de 1,8 million d'habitants à 700 000, au cours des 60 dernières années.

Les investisseurs de la firme Alinda Capital, qui détiennent American Roads, ont aussi quatre postes de péage dans l'État de l'Alabama, dans le sud des États-Unis.

PLUS:rc