NOUVELLES

États-Unis : accusations dans une gigantesque affaire de fraude

25/07/2013 05:10 EDT | Actualisé 23/09/2013 05:12 EDT

À Newark, aux États-Unis, des procureurs ont accusé jeudi cinq personnes dans le cadre de ce qui est considéré comme la plus vaste affaire de fraude et de violation de données par cartes de crédit et de débit.

Les cinq accusés sont quatre Russes et un Ukrainien. Tous sont âgés de moins de 30 ans.

La fraude dont ils pourraient être reconnus coupables a duré pendant sept ans. La poursuite allègue que les accusés ont volé puis revendu au noir 160 millions de numéros de carte de crédit et de débit. Les pertes associées à cette affaire s'élèvent à plus de 300 millions de dollars.

À elle seule, Visa s'est fait dérober 800 000 numéros de carte de crédit, d'après ce que révèle l'enquête.

Les numéros de carte de crédit et de débit étaient revendus illégalement 10 $ chacun lorsqu'ils provenaient de détenteurs américains, 15 $ lorsqu'ils provenaient de détenteurs canadiens. Lorsqu'ils appartenaient à des Européens, ils étaient revendus 50 $, les cartes européennes étant dotées d'un cryptage plus complexe.

Au total, les accusés auraient réussi à percer les systèmes informatiques de plus d'une douzaine d'entreprises situées tant aux États-Unis qu'à l'international.

PLUS:rc