NOUVELLES
25/07/2013 08:42 EDT | Actualisé 24/09/2013 05:12 EDT

Première baisse du chômage en deux ans en Espagne

Pour la première fois depuis 2011, le nombre de chômeurs est en baisse en Espagne. Après avoir atteint un record à 27,2 % au début de l'année, le taux de chômage a fléchi à 26,3 % au deuxième trimestre, en partie grâce à une reprise du tourisme.

Entre les mois d'avril et de juin, le nombre de chômeurs a diminué de 225 200 en Espagne et le pays compte désormais 5 977 500 demandeurs d'emploi, sous la barre psychologique des 6 millions. Des emplois ont été créés dans les secteurs des services, notamment en hébergement et en restauration. Le nombre de chômeurs a aussi fléchi dans les secteurs de l'industrie, de la construction et de l'agriculture.

« Si l'on compare l'évolution du chômage ce trimestre par rapport à celle du même trimestre des cinq années précédentes, il faut souligner que ce recul du chômage est le plus important constaté depuis 2008 », a précisé l'institut espagnol des statistiques dans un communiqué.

Malgré cette amélioration, l'Espagne affiche toujours le taux de chômage le plus élevé d'Europe après la Grèce, qui comptait 26,9 % de chômeurs en avril.

L'Espagne, qui est en récession depuis deux ans, compte toujours 1,8 million de foyers dont aucun membre ne travaille. Les jeunes travailleurs âgés de 25 ans et moins sont toujours les plus touchés, avec un taux de chômage de 56,1 %.

Le Fonds monétaire international (FMI) et la Commission européenne surveillent la situation de près. Les deux institutions s'inquiètent « des risques qui persistent dans un contexte de chômage élevé, de contraction de l'activité, d'une dette privée en Espagne et envers l'extérieur toujours importante et d'une dette publique qui augmente rapidement ».

La banque centrale d'Espagne estime que l'économie s'est contractée moins que prévu au cours des trois derniers mois et qu'une croissance pourrait se manifester dès le troisième trimestre.

PLUS:rc