NOUVELLES

Mairie de New-York: Weiner admet d'autres échanges osés, mais dit avoir terminé

25/07/2013 09:33 EDT | Actualisé 24/09/2013 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Anthony Weiner a avoué avoir échangé des messages osés avec trois femmes après qu'il eut été forcé d'abandonner son poste au Congrès des États-Unis en 2011 pour une conduite similaire.

Le Démocrate, marié, a aussi déclaré jeudi qu'il «travaillait toujours avec des gens» pour l'aider à contrer son penchant pour la séduction érotique en ligne, mais refuse d'admettre qu'il en est dépendant.

M. Weiner prétend maintenant avoir eu des échanges grivois avec six à dix femmes alors qu'il était en fonction.

Il poursuit sa campagne à la mairie de New York au milieu des plus récentes divulgations à propos de son comportement.

La pression a augmenté jeudi, quand le site à potins «The Dirty» a publié ce qu'il prétend être une photo obscène de M. Weiner, qu'il a envoyée à une femme l'an dernier.

Plus tôt cette semaine, M. Weiner a admis que ses indiscrétions s'étaient poursuivies après sa démission. Il insiste cependant pour dire que c'est chose du passé.

PLUS:pc